Le Pen gagnant : l'inventaire



Le Pen gagnant : l'inventaire
En vrac.
- Le renvoi de trois Afghans vers leur pays en guerre.
- La proposition de Brice Hortefeux d'un couvre-feu pour
mineurs délinquants.
- La castration chimique, et la proposition de Michèle Alliot-
Marie d'ouvrir le débat sur la castration physique.
- Sarkozy qui voulait nettoyer la racaille au Karcher.
- Le casse-toi pauvre con du même Sarkozy au salon de
l'agriculture.
- L'instituteur qui ne pourra jamais remplacer le curé ou le
pasteur (encore Sarkozy).
- Une certaine morale française et populaire brûlant le
romancier Frédéric Mitterrand.
- Les blagues "auvergnates" de Brice Hortefeux.
- Le président de la République qui voulait pendre Dominique de
Villepin au croc d'un boucher.
- Le président de la République qui désigne les "coupables" en
lieu et place des juges.
- Le CV anonyme, terrifiant aveu de l'immonde maladie (d'accord
pour un noir ou un arabe mais ne me dites pas qu'il est noir ou arabe).
- Le CV anonyme (bis), ou comment faire semblant de soigner le
mal plutôt que de s'attaquer aux causes.
- Le débat sur l'identité nationale (alors qu'être Français,
enfant de la Révolution française et d'un esprit universaliste c'est
précisément pouvoir dire merde à l'identité nationale, à toutes les
identités nationales).
- Le débat sur l'identité nationale (bis). Ou lorsqu'il s'agit
non pas de savoir ce qu'être Français veut dire, mais de définir le
BON Français.
- Le débat sur l'identité nationale (ter). Ou lorsque même des
socialistes emboîtent le pas des zélateurs de Sarkozy pour brandir le
drapeau français et chanter la Marseillaise, sa cocarde, ses sangs
impurs.
En vrac toujours, et ici, à la Réunion.
- Les inscriptions et graffiti encourageant la chasse aux
Comoriens, aux Karanes, aux Zarabes, aux Zoreys.
- Dans le "baromètre" de Visu, l'autre semaine, Leïla "à la
hausse" pour avoir permis, au terme d'une course-poursuite en
voitures, l'arrestation d'une petite frappe.
- La banalisation de la délation.
- Un avocat, sur Free Dom, qui souhaite au violeur de subir en
prison le sort qu'a subi la victime.
- Les forums délateurs, poujadistes, xénophobes.
- Les journalistes flics et parfois barbouzes.
- Les élus plaçant leur progéniture, comme Sarkozy son fils
Jean ou Le Pen sa fille Marine (espérons que celle-ci ne dirigera
jamais une maison ou un ministère des civilisations...).
La lepénisation de la société française n'est plus une menace.
Elle est presque en voie d'achèvement. Et ce ne sont pas des
talonnettes qu'a Nicolas Sarkozy sous les talons (il n'y a pas de mal
à être petit, pas de mal à s'en amuser) mais bien deux monticules de
fumier. Et ça ne semble pas nous inquiéter plus que ça, nous tous et
Besson et Hortefeux, que l'emblème national soit ainsi galvaudé.

Jean-Louis Rabou


Dessin Coco, avec l'aimable autorisation d'Infos matin

Vendredi 6 Novembre 2009
jlr
Lu 1079 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier