Le PIB de la Creuse en chute libre



Le PIB de la Creuse en chute libre
La Creuse a enregistré en 2009 ses plus mauvais résultats économiques depuis 1993 avec un recul de 2,7% du PIB par rapport à 2008, selon le bilan économique de l'Insee rendu public vendredi.
"Le produit intérieur brut (PIB) a diminué de 2,7% et s'établit à 14,4 milliards d'euros. C'est le plus mauvais résultat depuis 1993" a indiqué Michel Brasset, responsables des comptes économiques à l'Insee Creuse.
Cette dégradation de l'activité économique est dûe principalement à la baisse des commandes dans le secteur du BTP, traditionnellement moteur, qui a perdu 7.000 emplois, passant de 24.000 à 17.000, et 650 millions d'euros de chiffre d'affaires, selon l'Insee.
La chute du PIB a également été occasionnée par "une forte dégradation de l'investissement" qui s'est effondré à - 7,8% en 2009 et un "ralentissement de la consommation des ménages" malgré la hausse des prestations familiales. Le nombre de demandeurs d'emplois est passé, de son côté, au dessus de la barre des 100.000 sur une population totale de 800 000 habitants.
De leur côté, les importations ont diminué de 7,5%, "ce qui n'était pas arrivé depuis 1993", selon l'Insee. Les exportations, elles, ont baissé de 3,5%, principalement en raison de la panne des produits des industries agroalimentaires qui représentent près des deux tiers des exportations de la Creuse".
Cette dépêche AFP reprise par Le Point au niveau national, Le Quotidien et Imaz press au niveau local, a de quoi nous inquiéter sur l'avenir économique de la Creuse. Surtout quand on apprend que dans le même temps, l'Allier a aussi connu un fort ralentissement même si son bilan affiche encore une croissance (3,1% en 2009 contre 5% en 2008). Au niveau mondial, la récession a été de 0,6%. Elle a principalement affecté les pays avancés (Japon, Allemagne, Royaume Uni). La France a quant à elle vu son PIB diminuer de 2,6%.
Bon, Le Pirate a juste remplacé La Réunion par la Creuse, et Maurice par l'Allier, département voisin de la Creuse. Parce ce qu'un PIB, produit intérieur brut, est un indice économique pertinent pour des Etats. Pas pour des départements (la Réunion est un département français comme la Creuse ou l'Allier), ni pour des arrondissements de grandes villes. On retombe dans nos "spécificités". On ne sait pas qu'un responsable de l'Insee de la Creuse (ou de l'Île de France) parle de PIB de sa Région ou de son département comparé avec celui de la Belgique. L'économie n'est pas une science exacte (ça se saurait), mais avec ce genre de papier, ça devient carrément une science rigolote. Et le produit intérieur brut de Mondoubleau (Loir-et-Cher, 1546 habitants), on en parle quand ? Faut qu'ils fassent attention, les Mondoubleautiers : L'Express va finir par dire qu'ils coûtent trop cher à la France...

François GILLET



Samedi 3 Juillet 2010
françois gillet
Lu 1485 fois



1.Posté par Denis974 le 03/07/2010 05:08
Excellent...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers