La transparence sur les prix des billets d'avion reste opaque



La transparence sur les prix des billets d'avion reste opaque
L'article 50 de la fameuse (et parfois fumeuse) Lodeom prévoyait que les compagnies aériennes desservant l'Outre-mer devait fournir des données sur les prix des billets d'avion. Une déclinaison de la fameuse formation des prix... Une synthèse de ces données est censée être remise ensuite au Parlement, chaque année, avant le 1er septembre. Or, plus d'un an et demi après la mise en oauvre de la Lodeom, rien, nada, le néant. Aucune synthèse n'a été remise. Sans doute parce qu'aucune donnée n'a été fournie par les compagnies en question, qui n'ont sans doute pas envie qu'on rentre dans les détails de leur billetterie.
Une situation qui a interpellé Victorin Lurel, député et président du Conseil régional de la Guadeloupe, vice-président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale chargé de l’outre-mer, nous apprend le site guadeloupéen BondaManJak. L'élu "a saisi ce jour la ministre de l’Outre-mer afin qu’elle fasse appliquer la loi pour obtenir davantage de transparence quant à la fixation des prix par les compagnies aériennes desservant les outre-mer."

Voiulà effectivement un sujet de réflexion intéressant pour Marie-Luce Penchard. Et pour nos députés à nous, élus de l'île de la Réunion, qu'on n'entend pas beaucoup sur ce sujet. Ni sur aucun sujet d'ailleurs.

François GILLET

Vendredi 26 Novembre 2010
françois gillet
Lu 1231 fois



1.Posté par ùXBä le 26/11/2010 09:39
Je me souviens d'avoir effectué en 1993 un AR Run/Métropole avec Jet Oi , un tour-opérator qui avait acheté des lots de sièges sur AOM...Le prix ? 3600 Francs , ce qui était une super-promo par rapport à la concurrence...Ramené en valeur 2010 , ces 3600 Francs vaudraient 3600/6,56 + 46% = 795 Euros
Les +46% sont l'indice qu'utilise la Sécu pour revaloriser les salaires sur la période pour tenir compte de l'inflation...Ma soeur vient de Métropole me voir en Mars , prix du billet = 816 Euros sur AA et 756 sur
Corsair...En Francs constants , le billet AA est au même prix et le Corsair 7% moins cher...qu'en 1993.
Sachant que sur la période , la charge carburant est passée de 50 à 200 Euros en raison de la hausse constate du pétrole brut , les billets , hors carburant , ont baissé...n'en déplaise aux ignorants !
Je trouve particulièrement démago qu'à l'instar d'un franco ici ou d'un domota en Guadeloupe on vienne
sans arrêt semer le doute sur le fait que les compagnies aériennes nous cacheraient des tas de trucs et des profits faramineux sur notre dos...Qu'elles ne soient pas disposées à publier le détail de la formation de leurs tarifs n'est pas si surprenant...Vous en connaissez beaucoup d'entreprises qui vont vous détailler publiquement le fonctionnement de leurs finances ? Le Pirate, montres l'exemple si tu veux ! d'où vient l'argent ? qui te finances ? combien gagnes-tu ? Etc...chiche ?
Pour conclure , vous croyez quoi , qu'on peut faire 22000 Km AR pour...250 Euros ?...Laissez-moi rire ! Le transport aérien N'EST PAS DEMOCRATIQUE , ça coûte cher , point barre !
Le seul moyen de faire baisser le prix du billet très bas c'est que l'Etat SUBVENTIONNE ce transport..
Cela pose un petit problème , c'est que par exemple 360 Euros x 820 000 habitants = 295 Millions d'Euros par an si on veut que tout le monde en profite....quel gouvernement paiera une telle somme ?

2.Posté par Bibasse le 26/11/2010 11:29
Vous faites de la démagogie anti-élus classique.
Ce problème est un problème récurrent. De nombreux rapports officiels -dont certains émanant de parlementaires- se sont penchés sur cette question qui est d'une grande complexité.
LA comparaison du prix pratiqué sur d'autres destinations ou par d'autres compagnies ne sont pas simples.
Pour ne prendre que quelques aspects: les compagnies européennes desservant les DOM sont astreintes à des obligations de service public; leurs politiques de ressource humaine sont différentes; elles tarifientt leurs billets en euro (ailleurs ce serait, par exemple, en dollar); elles ne s'approvisionnent pas en carburant aux mêmes sources et pas aux mêmes conditions (il faut se rappeler la mésaventure d'Air Mauritius qui avait conclu un contrat de longue durée alors que le prix du baril augmentait et qui espérait ne pas subir d'autres hausses alors que les prix baissèrent ensuite); le potentiel clientèle des compagnies qui desservent les DOM est plus faible; cette clientèle est, elle-même, différente (avec son potentiel de touristes de luxe, Air Mauritius peut augmenter le prix de son billet d'avion en première classe et donc baisser les autres prix; dans les DOM, ce sont les "tarifs sociaux" qui dominent comme en témoigne la mise en place des billets Karam, de la continuité territoriale, etc...°

3.Posté par admin le 27/11/2010 01:03
Ben, oui, on veut bien montrer l'exemple : on ne gagne pas de sous, et on n'en dépense (quasiment) pas (17,35 euros par mois pour prestataire net), voilà, voilà... Ah, et la pub, important la pub. Extérieure à la Réunion et choisie par nous. Environ 175 euros l'an dernier, sans doute plus cette année, on verra en décembre. On se fait une bouffe de fin d'année avec. Cette année on pourra aller dans un vrai resto...

Cordialement, Frenchy, pour l'équipage.




4.Posté par ùXBä le 27/11/2010 09:53
ça coûte aussi peu un site internet ? waaaaoouu ! je vais créer le mien direct ! Je pourrai ainsi dialoguer exclusivement avec....moi-même et censurer tous ceux qui prétendent le contraire ..ou inversement , car la réciproque ne saurait être fausse tant que la démonstration n'en a pas été amenée, jusqu'à preuve du contraire , bien évidemment....et quoi qu'on en dise , non ? lol !
PS J'aime bien votre site.....un petit défaut , le manque relatif de réactivité , les posts mettent trop de temps à être publiés !
Amicalement
ùXBä

5.Posté par arthur le 27/11/2010 12:10
pour moi, ce sera une entrecôte saignante a l'hémisphère sud, le resto d'ou on peut voir les avions décoller... On pourra rêver que l'année prochaine, nos royalties nous paient le billet...

6.Posté par poilagrater le 30/11/2010 14:40
on peut toujours argumenter sur la formation des prix il n'en reste pas moins qu'on trouve des billets paris/delhi et paris/singapour à partir de 300 €, en promo

en juillet cet été, je trouve un paris/réunion à 1200 €
"vous comprenez, l'avion est plein"

manque de bol pour corsair, sur les 360 places de l'appareil, 200 étaient libres (confirmé par les hotesses)

conclusion :
- les promos n'existent pas pour les réunionnais...il n'est pas besoin de les motiver à voyager, il le font par obligation professionnelle ou pour voir leur famille tous les 2 ans
- mieux vaut remplir à 50% son avion, en vendant les billets 2x plus chers



Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers