La boîte de Pandore du PS est ouverte



Alea jacta est ! Oui, les dés sont jetés! On a franchi allègrement le Rubicon !
Le PS a sorti de sa boîte de Pandore une tête pensante pour sa liste des Régionales : le pharmacien Vergoz de Sainte-Rose ! Il va recoller les morceaux de son parti et les meilleurs dans leurs rangs rejoindront le giron de Paul Vergès, à la Pyramide inversée, l'hôtel de la Région Réunion! Le principal est de figurer dans ce giron et, si possible, d'y faire bonne figure - ce qui est moins sûr ! Qu'importent les divergences ! Il faut savoir les taire et s'unir pour glaner quelques vice-présidences à la Région ! Voilà le programme d'union de nos bons socialistes locaux ! En conséquence, on accepte de passer joyeusement sous les fourches caudines; on veut le tram-train, la MCUR et autres programmes sortis des chapeaux de Paul Vergès et du dauphin, Pierre Vergès, très bientôt président de la Région, dès les moindres symptômes grippaux de son papa qui s'empressera de donner sa démission !

La prestation télévisée de notre tête pensante du PS à Antenne Réunion vaut son pesant d'or. C'était le dimanche 29 novembre 2009. Trop souvent penché sur sa balance d'apothicaire, notre bon comptable fustige Nicolas Sarkozy qui ne veut pas donner quelques petits milliards annuels pour le tram-train, un tribut qui plairait tellement à notre Minotaure local ! Il insiste et répète le mot milliard. Le présentateur, qui pourtant n'est pas comptable de son état, rectifie la comptabilité : il s'agit plutôt de millions et non de milliards. Le pharmacien, sortant peut-être d'une étourderie post-prandiale, acquiesce. Il doit bien reconnaître en son for intérieur que l'infiniment grand n'est pas son domaine : sa balance d'apothicaire s'obstine à ne calculer que l'infiniment petit. Bref! il s'agit bien de quelques pauvres millions que notre Harpagon de l'Elysée refuse de verser annuellement à la Réunion ! Des broutilles malgré tout!... Et dire que les socialistes locaux ont sorti de leur boîte la meilleure tête pensante ! Pauvres de nous!

Autre pesant d'or glané tout au fond du chapeau de notre pharmacien, lors de cette même prestation télévisée ! Le népotisme ! Ce mot prononcé par le présentateur enflamme aussitôt notre homme, qui incendie de ses propos ardents l'Elysée, sans la moindre pitié pour son illustre occupant. L'archétype du népotisme est évidemment incarné par Pierre Sarkozy, qui a failli gouverner un immense territoire de l'Ile de France, l'EPAD ! La voix gronde, terrible et rageuse; et même tout Sainte-Rose tremble! Puis, une minute plus tard, la flamme du discours s'éteint tout subitement quand on invite le pyromane socialiste à faire le rapprochement avec notre Pierre-péi. Grand Dieu! le fils de l'Elyséen n'a strictement rien à voir avec Pierre Vergès, qui, lui, est un ami ! Aucune allusion à Françoise Vergès, princesse de la MCUR, ni non plus à l'étoile montante, le fils de Pierre Vergès, Maël, qui sème déjà ses connaissances dans une SEM de son papy. Pas de trace, même infinitésimale, de népotisme chez Paul Vergès! La balance de notre apothicaire sainte-rosien n'a rien décelé!

Avec leur tête pensante bien choisie, les socialistes locaux sont merveilleux : j'admire leur dame Objectivité, tout de rose vêtue !

Gérard Jeanneau

Jeudi 3 Décembre 2009
Gérard Jeanneau
Lu 902 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier