La TNT nous prend pour des cons



La TNT nous prend pour des cons
On est des Français comme les autres. La preuve, après de nombreuses tergiversations, et deux ans de retard, l'île de la Réunion, comme tous les Dom, aura sa TNT. La télévision numérique terrestre, qui permettra à (presque) tous les foyers d'avoir accès gratuitement à plein de chouettes chaînes de télé. En même temps, faut pas exagérer : on est quand même à la Réunion, et faut pas qu'on s'habitue au luxe. Donc, on aura une TNT au rabais. Les chaînes privée (de merde, d'accord, mais c'est pour le principe) comme TF1, M6, Direct 8, tout ça, ne seront pas disponibles chez nous, contrairement à ce qui est la règle au pays de la Gouyave de France.
On doit cette discrimination au lobbying intense d'Antenne Réunion, qui, avec la diffusion des programmes de TF1 et de M6 sur la TNT, predrait 95% de "l'originalité" de sa grille. Resterait à Antenne son jeu, son JT, et la météo... soit une heure de programme par jour.
Les chaînes privées, de leur côté, ne sont pas intéressées par une diffusion dans les Dom, à cause du marché publicitaire "trop restreint". Ce qui est étonnant, c'est qu'on leur ait demandé leur avis. La TNT, c'est national. Donc, ça concerne tous les départements. Donc l'Etat doit imposer les mêmes règles pour tous. Ahhhh, mais non... tous les départements METROPOLITAINS. Pardon, on avait cru, en regardant notre carte d'identité, qu'on était en France. Désolé, on le fera plus, m'sieur.
Bon, on va pas se plaindre non plus : on va enfin avoir droit à toutes les chaînes publiques en direct, et gratuitement : France2, France3, France4, France5, FranceÔ, ARTE, France 24 (le gadget voulu par Chirac, CNN francophone au rabais, avec la femme de Kouchner à sa tête Christine Ockrent, 400 000 euros par an). Avec en rab, Réunion première, le nouveau nom de RFO, ou Télé Réunion, comme on veut, et... Antenne Réunion. Super choix. Et tandis que Canalsatellite proposait une version satellitaire gratuite (nonobstant l'achat d'un décondeur et d'une parabole, pour 199 euros), avec cinq chaînes de plus, le CSA vient de le renvoyer dans ses cordes. On a le droit de proposer moins, mais pas plus.
En plus, s'inscruste dans notre TNT péi, une chaîne locale, Télé Kréol, un ovni, sorte de sous-Freedom subventionné par la Région... Après la République bananière, la télé bananière...

François GILLET

Dimanche 21 Novembre 2010
françois gillet
Lu 1632 fois



1.Posté par Lesguillons le 22/11/2010 08:29
J'aime particulièrement la photo...

2.Posté par gpeur le 22/11/2010 16:53
J'adore cette façon "rentre dedans" de s'exprimer et que dire de la photo tout à fait adaptée à certaines chaines.

3.Posté par alix grondin le 23/11/2010 15:54
Il se murmure du coté de la station du Barachois que cette subvention est conditionnée à l'exploitation de la station par le fils de Jacqueline FARREYROLE également propriétaire de NOOT TV. Pouvez-vous nous éclairer sur ce point cher Pirate ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers