La Réunion, paradis fiscal

Il paraît que les paradis fiscaux, c'est fini. Bon, en fait c'est une blague. Les Mauriciens ont eu peur, un instant, mais finalement ils se retrouvent dans la "liste blanche" de l'OCDE. Tout va bien, donc. Alors, à quand un paradis fiscal à la Réunion ? Ca ramènerait plein de sous...



La Réunion, paradis fiscal
Rigolo... Selon Nicolas Sarkozy, à l'issue de la réunion du G20, « c'est la fin des paradis fiscaux ». Finis, donc, les milliards qui s'évadent et se réfugient en ces terres accueillantes, lésant au passage les impôts de leurs pays d'origine, donc les citoyens de ces pays. L'évasion fiscale des entreprises coûte chaque année 20 milliards à l'Etat français. Celui-là même dont « les caisses sont vides ». Vides pour les chômeurs, les exclus, les accidentés de la crise, et les domiens qui ne font rien qu'à réclamer...
On parle des plus célèbres : Jersey, les îles Caïman, le Luxembourg, et bien sûr la Suisse. Mais, plus près de chez nous, les Seychelles, et Maurice, sont aussi des destinations de rêve pour les voleurs en costume-cravate. L'an dernier, des entreprises françaises ont « évadé » 1,9 milliard de dollars sur chacune des deux paradis insulaires. D'ailleurs, des tas de sites spécialisés vous proposent de mettre votre fric à l'abri à Maurice, avec un sens du cynisme propre à ces officines.
Encore plus rigolo : pour mettre fin à cette sinistre farce économique, l'OCDE a établi trois listes : une noire, une grise et une blanche. Seuls trois pays figurent sur la liste noire. La grise, c'est celle des « peux mieux faire ». Et dans la blanche, on trouve des pays comme Jersey, qui comme chacun sait, est un territoire à la rigueur fiscale terrifiante.

Déjà spécialistes en défiscalisation

On y trouve aussi, tiens, Maurice. Oui, nos charmants voisins. D'ailleurs, sitôt la nouvelle connue, le site officiel « Ile Maurice tourisme infos » l'annonce fièrement : l'île soeur est « dans la liste blanche de l'OCDE ». Certains survivent avec le tourisme sexuel, d'autres avec le tourisme fiscal. Lequel est le moins moral ? On a notre idée...
Puisqu'on n'arrête pas de nous vanter le « modèle mauricien », et puisque de toute façon, les paradis fiscaux ne deviendront jamais un enfer pour les spéculateurs, autant en faire un atout. Une suggestion à Yves Jego et à Nicolas Sarkozy : pour résoudre les problèmes des Dom, et en même temps renflouer les caisses de l'Etat, transformons les départements ultramarins en paradis fiscaux. Et la Réunion en premier lieu. Après tout, on est déjà spécialiste en la matière, avec les lois de défiscalisation Pons, Paul, Girardin et les autres... Et puis le contribuable a un abattement de 30% à la Réunion. On défiscalise sur l'outil de production, le logement, les tractopelles, même les imprimeries des journaux. Franchement, ça changerait quoi d'exonérer tout le monde de tout ? Pas grand chose... Et les fortunes bien ou mal acquises afflueraient dans notre belle île. Bien sûr, ça ne créerait aucun emploi, mais quelle pompe à pognon sur la Réunion. Et certains de nos magnats locaux éviteraient ainsi de complexes déplacements d'argent à l'étranger. Enfin, avec la maigre taxe d'entrée sur les gros capitaux anonymes, l'Etat pourrait même abonder les 200 euros d'augmentation des bas salaires. Elle est pas belle, la vie ? Allez, on lance une pétition « pour un paradis fiscal à la Réunion »...

François GILLET

Mardi 7 Avril 2009
françois gillet
Lu 2932 fois



1.Posté par arthur le 09/04/2009 00:55
aah! la mon françois je tire mon chapeau (haut de forme) et je dis vive la non fiscalité domienne! nous, les dom qui vivons grassement payés par l'état (qui omet nos chiffres de chomage en contrepartie) devrions bénéficier d'encore bien plus de liberté! je propose que des péripatéticiennes mauriciennes et malgaches (et d'aillleurs, soyons ouverts) viennent s'implanter sur nos terres créoles, payées par les nouvelles subventions du cospar (y en a t il?) et qu'elles proposent la pipe en chantant le maloya, remboursée par la sécu !!! avec prime de retraite ASSUREE !!
c'est vrai qu'en tant qu'employé dans le privé j'ai eu bien du mal a me déplacer pour les dernières grèves(sic et resic), mais là je te promets que je ne chomerai pas ! piquet au poing, bombe anti-lacrymo dans la poche, je n'irai pas par quatre chemins !!
un grand bravo pour ton site, j'aimerai t'envoyer + de bafouilles mais on me laisse a peine le temps de pisser, ce qui reste l'une des seules facon de m'exprimer, alors a bientot a grand canal ou aux récréateurs, et aussi ici meme, et surtout donne un peu + de news et perd pas l nord...
ciao

2.Posté par moi le 17/09/2012 00:08
nan pas besoin des dom. pour ca la metropole a deja inventé les collectivité d'outre mer:) avec en tete wallis et futuna et ses 0 taxes sur tout.suivi de saint barth saint martin et saint pierre et miquelon

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers