"La Réunion, c'est le Chili"

Sacré "Témoignages" ! Si l'ex-journal du PCR disparaîssait demain, il faudrait le réinventer. Interviewés sur le site coopératif de gauche Bellaciao.com, deux journalistes du "journal fondé en 1944 par Raymond Vergès" enfilent des perles avec talent. La plus belle : la Réunion "a des parfums de Chili". Après la grippe A et le chikungunya, manquait plus que Pinochet...



"La Réunion, c'est le Chili"
C'est plutôt une bonne idée au départ. Slovar, blogueur politique, s'interroge sur le fait qu'on ne parle de la Réunion qu'en termes de Grippe A ou de phobie johnnyhallidesque. Le problème, c'est que pour faire le point sur la situation sociale dans l'île, il fait une interview de deux journalistes de Témoignages. Un véritable hommage à la culture perlière, où l'on apprend notamment que la Réunion a des similitudes avec le Chili de Pinochet... L'entretien a été diffusé par le site communautaire très à gauche (et par ailleurs plutôt bien foutu) Bellacia.org. On vous en livre les extraits les plus édifiants...
"Nous avons décidé de demander à Geoffroy Géraud et à Manuel Marchal, journalistes à "Témoignages" - Quotidien fondé en 1944 par Raymond Vergès - de nous donner leur sentiment et d’apporter des réponses quant au quasi blocus de l’information en provenance de l’île de la Réunion.
Geoffroy : Sur le plan économique, le système actuel arrive à son degré dernier d’ essoufflement. Il y a 52% de la population au-dessous du seuil de pauvreté, plus de 100.000 illetrés (NDLR du Pirate: on a laissé la faute exprès, par pure méchanceté), un chômage qui atteint 30% Nous avons connu un retour inattendu de la violence institutionnelle et de la répression. Nous avons subi trois années durant un Préfet tel que nous ne pensions plus possible qu’il en existât de semblables. On a vu des mouvements de camionneurs aux slogans ouvertement fascisants assiéger le Conseil régional – institution élue- avec l’assentiment tacite du représentant de l’Etat. Il y avait alors ici comme un parfum de Chili.

Le même Préfet n’a pas témoigné la même compréhension envers les grands mouvements sociaux qui ont suivi ceux des Antilles : les lacrymogènes ont volé bas, et les coups de matraque tombaient dru. Il y a quelques jours, le même Préfet a « dégagé » sans ménagement une occupation des axes routiers, se comparant sur les ondes d’une radio locales à un « général en campagne ».

Manuel : On croit rêver. Dans le même temps, certains élus communistes font l’objet, à l’approche des élections, d’un véritable harcèlement judiciaire. Là encore, il y a un retour à un niveau de tension qui n’avait pas été atteint depuis bien longtemps. Il faut dire que le vote communiste a progressé ces dernières années : de grandes communes ont été conquises ; la Région est dirigée par Paul Vergès, fondateur du PCR ; le PCR est le plus grand parti de l’île, en terme d’effectifs militants et de résultats électoraux, comme vient encore de le démontrer le scrutin européen. Le PCR est promoteur et initiateur des grands projets de développement dont parlait Manuel, et menace ainsi ceux qui ont intérêt à ce que demeure le sous-développement…et les privilèges qui y sont liés, vestiges de la colonisation."

Voilà, voilà, c'est beau comme du Témoignages. A aller voir sur Bellaciao, il y a tout un passage à propos de la maison des civilisations qui n'est à rater sous aucun prétexte.

Laurelen

Vergès victime de "slogans fascisants"

"On a vu des mouvements de camionneurs aux slogans ouvertement fascisants assiéger le Conseil régional – institution élue- avec l’assentiment tacite du représentant de l’Etat. Il y avait alors ici comme un parfum de Chili". C'est une phrase intéressante de l'entretien. Mais on peut se poser quelques questions. Si les camionneurs sont assimilés à des fascistes quand ils assiègent la Région, et le fief de Paul, et que le préfet est traité de "complice" de ces méthodes, les terrassiers qui bloquaient les routes sont eux comparés à des pauvres travailleurs virés par la méchante police sur ordre du même préfet, du coup complice aussi. Ca devient compliqué, la dialectique des "journalistes" de Témoignages. Enfin, on a compris : les camionneurs sont fachos quand ils empêchent Paul d'aller déjeuner, et ce sont des travailleurs affamés quand ils empêchent des milliers de Réunionnais d'aller bosser. Quant au préfet, il est assimilé à Pinochet s'il n'envoie pas les CRS débloquer la pyramide inversé, et à Pinochet aussi s'il envoie les gendarmes mobiles dégager les routes. Que les Chiliens nous pardonnent. La victime du fascisme dont il est question ici allait rendre des visites de politesse à Ceaucescu il n'y a pas si longtemps (on parle de Paul Vergès, bien sûr). A peu près à l'époque de la dictature de Pinochet, d'ailleurs...

F.G.

Dimanche 27 Septembre 2009
françois gillet
Lu 906 fois



1.Posté par J.Ognard le 23/09/2009 20:45
Vous exagérez. A aucun moment le journaliste ne dit "La Réunion c'est le Chili". Et sans être communiste, je dois vous dire que Témoignages c'est un bon journal, plein d'infos sur l'économie locale et d'analyse politique. Je le lis tous les jours sur internet comme beaucoup de gens. Les deux journaliste dont vous parlez écrivent bien en plus. Et puis moucater sur une faute de frappe sansq doute faite par celui qui retape l'inteview c'est pas très sympa. J'aime bien votre site aussi mais la c'est pas tres beau joueur.

2.Posté par françois gillet le 23/09/2009 21:25
Bien sûr, qu'on exagère. C'est un peu la raison d'être du Pirate. Mais "il y avait ici (à la Réunion) comme un parfum de Chili, ça, ils l'ont bient dit, les journalistes de Témoignages. Avouez que c'est un peu... exagéré ? Surtout quand on a connu la Réunion des années 70, (et où Témoignages avait alors toute sa raison d'être, comme organe de résistance. Surtout quand on a un peu voyagé, dans des pays pas très démocratiques... La faute, oui c'est méchant, on le met d'ailleurs dans le papier. Mais c'est une méchanceté gentille... On moucate un peu, en passant. D'autant plus qu'on en laisse passer aussi. Enfin, nous ne doutons pas que ces deux journalistes écrivent bien. Mais Témoignages, aujourd'hui, c'est notre opinion, est devenu une ode permanente à la gloire de Paul et de la politique de la Région. C'est dommage. Laurent Vergès voulait en faire un vrai journal d'opinion. Il est hélas mort avant.
Cordialement,

3.Posté par J.Ognard le 23/09/2009 21:54
Alors là je crois que beaucoup de gens ne partagent pas votre avis. Le siege d'une assemblée elue est tres grave et en metropole personne ne l'aurait tolere. Ca montre que le créole n'est pas traite comme le français. et la difference avec le blocage des routes est evident... et ils ne disent poas ce que vous dites, ils disent juste que quand il s'agit de bloquer la région le préfet laisse faire, alors qu'il cogne les "petits" routiers". je redis que ce n'est pas tres fair play de s'en prendre a vos collegues d'ailleurs eux ne disent pas de mal de vous.

4.Posté par françois gillet le 23/09/2009 22:28
Bien sûr qu'on n'est pas traités comme des Français à part entière. C'est le sujet de 80% des papiers du Pirate... (on exagère, encore :) ). Témoignages ne dit pas de mal de nous ? Ben, c'est vrai. C'est dommage, d'ailleurs. Mais il s'en prend régulièrement, avec une méchanceté avérée, à des médias et à des journalistes qui ne font que leur boulot. Sans grand retentissement d'ailleurs, vu le tirage du titre. C'est simplement des avertissement aux gens qui ont "déplu" au parti. Voir le cas de fabrice Grondin de RFO. Bizarrement, Témoignages s'en est très peu pris au Jir de l'époque Tillier. On sait pourquoi, mais c'est une autre histoire.
Cordialement,

5.Posté par J.Ognard le 23/09/2009 22:52
je crois que vous ne voyez qu'un seul aspect de la chose. moi qui trravaille dans un milieu de décideurs comme on dit- ( pas specialement communiste je répète pour être clair) je peux vous dire que témoignages est beaucoup lu pour les articles d'analyse éco et politique locales et internationales. vous ne trouvez pas ça dans d'autes journaux de la réunion.

6.Posté par François Gillet le 24/09/2009 02:31
Ben oui, c'est bien ce qu'on dit. Témoignages étant l'organe de la Région, tous les "décideurs" sont abonnés : c'est le prix à payer pour pouvoir espérer décrocher un marché... Je suis bien placé pour en parler. Mon père avait un bureau d'études. Tous le secteur du BTP était abonné à Témoignages... 90% des abonnés de Témoignages (donc 95% de ses lecteurs) sont les communes, les collectivités, et... les grosses entreprises de la place. Il faut bien faire vivre l'organe officieux. Quant aux analyses (économiques et internationales) dont vous parlez, je les trouve ailleurs. Dans d'autres organes de presse ou sur internet. Mais le but n'est pas pas de faire le procès de Témoignages, qui aurait, selon vos critères, des milliers de lecteurs. Malheureusement, si vous allez au Rallye ou au Rétro à Saint-Pierre, ou au PMU de la Bretagne, ou à celui des Avirons, vous ne trouverez pas UN lecteur de Témoignages. Au Port pas plus. Le PCR a tué un journal qui pouvait être intéressant, au point de virer ses meilleures plumes. Vous voulez des noms, et des circonstances ? On a.

7.Posté par rectif ! le 24/09/2009 14:00
c'est bellaciao.org, pas .com, sinon on tombe sur un restau aux USA !

8.Posté par Slovar les Nouvelles le 24/09/2009 14:07
Bonjour

Je vous remercie de l'éclairage que vous avez donné à cette interview publiée sur mon blog.

Même si je suis un peu étonné de certaines réactions, je tiens à préciser qu'il était important de cesser de ne montrer que l'image "carte postale" que se complaisent à donner les media traditionnels.

J'ajoute que je suis prêt à publier d'autres interviews qui permettraient de mieux cerner la situation économique et politique de l'île

Cordialement

9.Posté par laurelen le 24/09/2009 23:04
Arghhh ! Le Mousse avait encore trop bu (le reste de rhum du capitaine). merci de cette précision.
Laurelen, pour l'équipage.

10.Posté par laurelen le 24/09/2009 23:05
Votre interview était intéressante, et on est complétement d'accord avec vous sur le fait que la Réunion est montrée sous des prismes déformants, carte postale, ou diabolisation, ou néo-colonialisme. Cependant (mais on ne veut surtout pas donner de leçons, on serait mal placés), n'interviewer que deux journalistes de Témoignages est un peu limite dans ce type d'exercice. Nous avons d'ores et déjà mis votre blog en favoris, et nous y reviendrons.

Cordialement, Laurelen pour l'équipage

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers