La Possession : Y'a comme un défaut...



La chambre régionale des comptes de La Réunion, la CRC, s'est penchée en 2008 sur la comptabilité du comité de jumelage de La Possession, association régie par la loi de 1901 et elle a déclaré cette comptabilité particulièrement obscure dans un rapport d'une vingtaine de pages.

La municipalité a versé des sommes à cette association le plus légalement du monde; mais le comité du jumelage a su remercier le bienfaiteur en payant quelques voyages aux « coopérants » qui sont allés verser des euros aux villes jumelées. Quelles sommes ont été versées ? Que restait-il après les frais de voyage, au bout du compte ? Inutile d'interroger la revue municipale Jujube, elle aussi profondément allergique à la comptabilité. On sait seulement par elle, grâce à deux ou trois petites lignes, que les contribuables de La Possession ont permis de réaliser quelques améliorations, entre autres l'enrichissement d'une bibliothèque scolaire à Madagascar.

Aucun compte ne nous est arrivé de la commune bénéficiaire, ni non plus du comité de jumelage. On est réellement fâché avec la comptabilité ! Il y a comme un vase communicant malicieux : on donne, mais on sait recevoir quand on est bon dalon de la mairie; et le petit reliquat revient à qui de droit, aux communes jumelées. Il y a grosse déperdition en route, comme il arrive avec les canalisations d'eau de La Possession : la moitié de l'eau se perd dans la nature, ici et là; et on est, malgré tout, très heureux qu'il nous en reste encore à nos chers robinets.

Le comité de jumelage, dans sa grande générosité avec les coopérants, de bons dalons de la municipalité ou des dalons de ces dalons-là, a même émis un billet d'avion collectif; la CRC, soucieux du détail, s'en étonne, y voit une anomalie, une obscurité. Mais peut-on s'étonner de tout sous ce tropique du Capricorne?
Et dire que le meilleur exemple de coopération nous est donné par une entreprise privée de La Réunion, Antenne Réunion. Elle a récolté les dons de généreux Réunionnais et a apporté la totalité au Père Pédro, à Madagascar. Aucune fuite en route ! L'entreprise n'a ménagé ni sa peine ni ses propres euros. Et tout récemment Antenne Réunion nous a montré sur sa chaîne de télévision un bel établissement scolaire flambant neuf avec des enfants tout heureux dans leur école, à Madagascar. Pas d'obscurité : la comptabilité était au rendez-vous lors du reportage. Admirable coopération ! Autrement mieux que la coopération réalisée par tous les coquins comités de jumelage sis sous notre Tropique.
Et, chaque jour, en me rasant, je crois voir déambuler dans les couloirs de la mairie de La Possession un homme squelettique en longue robe noire, serrant précieusement Témoignages sous son bras gauche et levant la droite vers les étoiles, comme pour les prendre à témoins; je l'entends clamer haut et fort : "Nous avons remporté une belle victoire au tribunal !" Oui, c'est bien vrai, une belle victoire, celle des cachotteries, dirait la CRC ! Et, tout derrière ce grand vainqueur, le Pyrrhus local, je crois voir aussi déambuler Fernand Raynaud, sans sa piteuse veste mal taillée, et je l'entends murmurer sans cesse : "Il y a comme un défaut ! Il y a comme un défaut !"
Oui, effectivement, un bien vilain défaut qui pourrait se corriger en faisant s'accorder le légal, la loi de nos députés, avec le légitime, la loi attendue par le bon peuple. Et ce serait suffisant pour mettre fin aux vases communicants qui communiquent un peu trop bien entre les dalons et les dalons de ces premiers dalons. Mais pour cela, il faut trouver un juge qui ne soit pas accablé par des piles de dossiers en souffrance. Le bon La Fontaine me souffle à l'oreille qu'il y a bien des juges parfaitement disponibles et parfaitement disposés à enrichir la jurisprudence pour le bonheur des contribuables, mais qu'on ne les trouve plus que dans son pays de rêve, au Monomotapa, là où il a, enfin, réussi à trouver deux vrais amis !
À La Possession, à deux pas du Tropique du Capricorne, elle est belle, Dame Démocratie, tout de rouge vêtue !

Gérard Jeanneau

Mercredi 9 Mars 2011
Gérard Jeanneau
Lu 1312 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier