La Maison de Mayotte croule sous les dettes



La Maison de Mayotte croule sous les dettes
On savait que le conseil général de Mayotte était criblé de dettes, à tel point que l'Etat envisage de mettre la collectivité sous tutelle. Ce qu'on sait moins, c'est que l'institution a plombé les comptes de plusieurs PME réunionnaises pour rénover la "Maison de Mayotte", rue de l'Est, à Saint-Denis, rebaptisée "Délégation de Mayotte". Au moins quatre entreprises réunionnaises ont été mandatées pour remettre à neuf la case créole. Elles sont toutes aujourd'hui au bord de la faillite, faute de paiement du conseil général.
"On a mis un mois pour avoir un certificat administratif. Mais les banques n'en veulent pas, l'Agence française de développement non plus. Le conseil général de Mayotte est sur liste noire. J'appelle cette institution tous les jours, ils nous mènent en bateau. J'ai même appelé un huissier à Mayotte", raconte cette chef d'entreprise, qui depuis des semaines cherche à récupérer une partie de ses 36 400 euros de facture, pour des travaux de rénovation, de carrelage, et de peinture.
Il lui reste plus de 22 000 euros à récupérer. La BFC et la BR refusent d'honorer les dettes du conseil général de Mayotte. L'Agence française de développement ne veut pas non plus en entendre parler.
Mayotte, futur département français, est dans un trou...

François GILLET

Mercredi 10 Février 2010
françois gillet
Lu 1876 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers