L'interview posthume de maman Houellebecq



L'interview posthume de maman Houellebecq
Un magazine gratuit, financé par la pub, qui s'appelle Buzbuz : le concept n'est pas nouveau à la Réunion, souhaitons au nouveau venu meilleure chance que ses prédecesseurs, disparus corps et biens (surtout biens). Le Buzbuz n'est pas mal foutu question maquette, et question contenu. Et, en cherchant bien, on y trouve même une perle, même pas annoncée à la une, comme cachée honteusement : la dernière interview de Lucie Ceccaldi. Si le nom ne vous dit rien, un ti coup de main : il s'agit de la maman de Michel Houellebecq, dernier prix Goncourt, plus gros vendeur de bouquins français en vie. Et accessoirement, né dans l'île de la Réunion, où sa maman vivait jusqu'en mai dernier. Elle en est morte. Ce qui a clos la brouille entre mère et fils, ce dernier ayant déclaré "morte" sa mère dans son best-seller, "Les particules élémentaires".

Bouche-trou posthume

Cristallisant ainsi une haine inextinguible entre une mère médecin aux idéaux libertaires et un fils confié très tôt à sa grand-mère. Bon, passons. Sébastien Broquet, auteur de l'entretien, a réalisé un beau coup. L'interview est bien foutue, on y apprend des choses, sauf que l'ancien journaliste du Quotidien la tenait sous le coude depuis un bon moment déjà. Et qu'on dirait que ce papier a été jeté dans Buzbuz par défaut. Un peu comme un bouche-trou posthume. Un peu gênant comme impression. Mais, au Pirate, on n'est pas du genre à jeter le Houellebecq avec l'eau du bain. Lucie Ceccaldi, elle, est morte d'un cancer à la Réunion. Son fils pourra désormais la traiter de "vieille pute" sans craindre un crachat de mépris au cours d'un coktail mondain.

François GILLET

Mercredi 16 Février 2011
François Gillet
Lu 3623 fois



1.Posté par Lesguillons le 16/02/2011 11:27
C'est quoi cette histoire? Vraie? On dirait la mère de Moubarak, elle est voilée!
Eh François, t'en dit trop ou pas assez!
Puis tu sais, "vieille pute" dans la bouche d'Houeellebeck, c'est presqu'un compliment...

2.Posté par sébastien clou le 16/02/2011 13:08

Si ça peut intéresser Buzbuz et Véronique Lauret sa rédactrice en chef (tiens Véronique P. a pris un pseudo?) j'ai dans mes cartons, à la cave, l'interview de Victor Hugo et celle de Fausto Coppi. J'attends encore quelque temps pour vous proposer celles de Paul Vergès et Raymond Kopa.

3.Posté par Aurel le 17/02/2011 02:05
Paix à son âme. Tant qu'à son fils c'est un néo-réac de la sous-culture de masse!

4.Posté par Lesguillons le 17/02/2011 04:40
P pour Palomar?

5.Posté par sébastien clou le 18/02/2011 08:56

Ou pour Pouelle Homard. C'est au choix. Bubuze et Broquet ont plus d'une corde à leur arc.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers