L'abitre voleur, confirmé par l'Equipe



L'abitre voleur, confirmé par l'Equipe
Ce n'est pas la fin du monde. Juste une énorme frustration pour des joueurs de foot, qui entrevoyaient un voyage dann péi déor :7ème tour de la coupe de France, Le Tampon, après avoir été mené 2-0 à la mi -temps, était revenu au score et menait 3-2 à une minyte de la fin. Contre Amnéville, un club de championnat de France amateur (CFA), équivalent de la quatrième division. Reste une minute à jouer quand, pif-paf, Amnéville marque et égalise. Le buteur est hors-jeu d'un bon mètre. Ce qu'a signalé l'arbitre de touche. Dans un premier temps, l'arbitre central, Fabien Batta, refuse le but, suivant ainsi son assistant. Puis change d'avis et accorde le but, à la grande fureur du staff tamponnais et des joueurs.
On devrait s'en foutre. Finalement, Amnéville a gagné aux penalties. Mais bon, il y a quelque chose qui pue dans cette histoire.
At el point que l'Equipe, le premier quotidien français en tirage, a cru bon de s'en faire echo, sous le titre "Batta fils fait des siennes".
L'incident n'est pas anodin. Car Fabien Batta, arbitre de L2, n'est autre que le fils de Marc Batta, ancien arbitre international français, et responsable de la Direction national de l'arbitrage. C'est; bien sûr, ce lien de parenté qui a fait réagir l'Equipe.
Les deux quotidiens locaux ayant fait leur une sur "l'erreur" d'arbitrage (désolé pour Témoignages, mais ni Pierre, ni Paul Vergès n'ont daigné distribuer la canard du PCR à Saint-Pierre...). La photo publiée par l'Equipe montre l'invalidité du but. Un détail : le juge de touche était issu de la ligue réunionnaise de foot. La préférence régionale ne marche pas à tous les coups...

Frenchy

Mercredi 23 Novembre 2011
François Gillet
Lu 2071 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers