L'Union de Reims condamnée en appel



Le 25 fevrier 2010 le journal l’Union de Reims a été condamné par la cour
d’appel de Reims pour diffamation à mon encontre et à me verser 1 euro
symbolique de dommages et intérêts et au remboursement de tous mes frais de
procédures tribunal a notamment déclaré :

"Le texte lu par M. Aissaoui Ali en début de manifestation ne pouvait en
aucune façon être taxé d’antisémite et rien dans celui ci ne pouvait
prêter à confusion ".

Le tribunal a également débouté ce "journal" de sa plainte pour "injures
publiques " qu’il m’a intenté, au motif que je l’ai comparé à "une
presse de caniveau".....

Une bonne leçon pour ce "journal " qui pensait pouvoir jeter l’anathème
sur ceux qui militent pour la Palestine
Un grand merci à tous ceux qui m'ont soutenu et au Pirate pour son ton
libre.

Aissaoui Ali

Dimanche 28 Février 2010
françois gillet
Lu 2472 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier