L'IRT se crashe en VTT



L'IRT (Ile de la Réunion tourisme) fait feu de tout bois. Après avoir nommé Dimitri Payet ambassadeur de la Réunion
et juste avant la distribution de sacs de Pokemon au Jardin de l'Etat, l'organisme de promotion du tourisme réunionnais a confié à la société Endemol la réalisation d'une «websérie » sur les atouts de la Réunion. Une websérie, c'est comme une série télé, sauf que ça coûte moins cher parce que ça n'est pas diffusé à la télé, mais sur You Tube.
Pour mémoire, Endemol est la maison de production néerlandaise spécialisée dans la télé-réalité. C'est Endemol qui a créé, par exemple, le concept de Loft story, première émission de télé-réalité diffusée en France (en 2001 et 2002, sur M6). Enfin, on dit ça, on dit rien...

Aucune autorisation

C'est le second épisode de la série, « Free ride à la Plaine des Sables » qui va susciter la polémique. Antoine Bizet, un free-rider connu, y fait de la descente en VTT, dans un cadre où c'est strictement interdit. Le clip promotionnel a provoqué de nombreuses réactions offusquées d'internautes. Le 20 juillet, sur son blog, Pierrot Dupuy donne la parole à l'IRT, qui assure avoir signé une convention de tournage avec l'ONF (Office national des forêts) et donc être en règle. Sauf que le 27 juillet, l'ONF, dans un communiqué, assure qu'Endemol n'avait aucune convention l'autorisant à tourner sur le site, et lui demande instamment de "ne pas récidiver de telles pratiques contraires à la protection de l'environnement".
Interrogé par Imaz press Réunion, Stéphane Fouassin, président de l'IRT, s'est un peu emmêlé les pédales : "si l'ONF savait faire venir de touristes cela se saurait, il n'a pas de leçons à donner", s'est-il exclamé. Il promet au site d'information de faire parvenir une convention en bonne et due forme, signée par l'ONF. document qui n'arrivera jamais. « Et pour cause : il n'a jamais été signé par l'office national des forêts. C'est Jacques Zanoli, producteur exécutif pour Endemol, qui le reconnaît. "J'ai en ma possession de nombreux mails échangés avec l'ONF et en particulier avec le responsable du pôle éco tourisme. Nous avons multiplié les contacts pour essayer de faire signer cette convention. Nous, nous l'avons signé, l'ONF l'a remplie mais ne l'a pas signée" explique Jacques Zanoli bien plus calme que le président de l'IRT. Il estime toutefois qu'Endemol "a tout fait dans la légalité" car "nous sommes respectueux de l'environnement", peut-on lire sur IPR. L'ONF précise dans son communiqué que la pratique du free ride « est strictement interdite en dehors des sites et itinéraires aménagés et spécialement autorisés ». Stéphane Fouassin n'en démord pas : « Que l'ONF porte plainte. Moi je suis très fier de cette web série et je suis heureux que cela suscite le débat, cela veut dire que le but est atteint ».

François GILLET

Lundi 1 Août 2016
François Gillet
Lu 588 fois



1.Posté par Non mais !!!! le 02/08/2016 08:54
Si Mr FOUASSIN savait faire du tourisme il développerait déjà sa commune ensuite il étendrait ses compétences sur la Réunion. Ne brûlons pas les étapes voyons.
S’il savait développer l’économie locale et aussi valoriser nos sportifs réunionnais il n’aurait pas pris une société de production (Endemol) et un rider métropolitain. A croire que nous sommes incompétent ici ? Combien cela a coûté pour faire venir l’équipe d’Endemol et le rider à la Réunion ? C’est ainsi que vous faîtes du tourisme Mr le Président ? Si Mr FOUASSIN et son équipe savaient aussi respecter la réglementation en vigueur ils l’auraient appliquer. Ou peut-être ils se croient au dessus des lois ? De façon surabondante Mr le Président de l’IRT fait état je cite « que l’ONF porte plainte. Moi je suis très fier de cette web série et je suis heureux que cela suscite le débat, cela veut dire que le but est atteint." Ah bon ! C’est à poser la question quel était son objectif au travers de cette pub : faire venir les touristes ou susciter un débat ? Car visiblement c’est la polémique qui règne et s’il savait gérer les « conflits », s’il désirait réellement travailler en étroite collaboration avec l’ONF il aurait calmer l’affaire, trouver un compromis à l’amiable ou reconnu les erreurs de l’IRT. Au lieu d’inciter l’ONF à porter plainte. Eh bien non Mr FOUASSIN faire du tourisme ne fait pas partie des devoirs de l’ONF mais des vôtres. Malheureusement à la tête de l’IRT vous ne faîte pas du tourisme cher monsieur mais vous jouez au touriste en profitant pleinement des voyages offert gracieusement par l’IRT au frais des contribuables. Vous cautionnez la publicité mensongère sur l’Ile de la Réunion ou incitez à faire du hors piste. Appelez cela comme vous voulez. Avez-vous un seul instant imaginé les conséquences si un touriste se blesse gravement ou se tue en faisant du hors piste ! La mauvaise publicité que cela pourrait engendrer pour l’Île de la Réunion au niveau national ou international ? Vous remarquerez cependant que les salariés de l’ONF sont compétents dans leurs domaines d’activité plus qu’ils ont remarqué vos erreurs. Alors faites bien votre boulot car c’est pour cela que vous êtes payés avec nos impôts et laisser l’ONF faire le sien.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers