L'IRT joue à Pokemon Go



L'IRT joue à Pokemon Go
On va croire que le Pirate s’acharne sur l’IRT. Mais non, pas du tout. Il se trouve qu’île de la Réunion tourisme s’ingénie à nous fournir de quoi écrire. Après Antoine Bizet, place à l'épisode trois de la websérie de promotion de la Réunion. Cette fois, c’est une photographe, Andrea Dabene, qui fait office de fil rouge. Vous ne connaissez pas Andrea Dabene ? Qu’importe : la jeune femme compte près de 400 000 abonnés sur Instagram.
Et ceux qui ne la connaissent pas encore combleront cette lacune grâce à l’IRT. Pendant 2 minutes et 18 secondes, Andrea, en jupe rouge, pour bien contraster avec le paysage, parle d’elle, de son travail photographique, de sa vie, de son œuvre… Le paysage ? Celui de la Réunion (notamment la cascade du Niagara), dont le nom ne sera cité qu’une seule fois, au bout 1 minute 19. Ca c’est de la promotion !
L’épisode 3 met en scène Guillaume Néry, apnéiste. Là encore, les images sont superbes, et donnent envie d’aller… D’aller où, au fait ? A la Réunion, si on est attentif : au bout d’une minute et 47 secondes, la Réunion est citée. Ca sera la seule fois durant 3’45 du clip promotionnel. Bon ça valait le coup d’attendre : « Ce bleu intense de la Réunion, c’est quelque chose d’unique que je n’ai jamais retrouvé ailleurs ». Ca fait plaisir. Sûr que les touristes vont se ruer à la Réunion après ça.
D’autant que Stéphane Fouassin, président de l’IRT, a eu L’IDEE pour en faire venir des cargaisons : Ile de la Réunion tourisme a en effet pris contact avec Niantic, l’éditeur du jeu Pokemon Go, pour lui demander de créer un Pokemon unique, qu’on ne trouverait qu’à la Réunion. De quoi attirer des chasseurs de Pokemon par milliers. Tiens, on sait qui va être la star du prochain épisode de la websérie de l’IRT…

François GILLET

A Bâle, la vengeance des Pokemon

La ville de Bâle, en Suisse, a déjà pensé à utiliser les Pokemon comme argument touristique, ainsi que le note le site Rue 89. Une vidéo, intitulée "Pokemon, la revanche" montre des Pikachu (en fait, des humains déguiser) agresser un passant à coup de pokeball gonflable. C’est l’office de tourisme de la ville suisse de Bâle qui assure la promotion de cette vidéo. Elle a d’ailleurs mis en ligne une page spéciale sur son site qui nous assure qu’il est dorénavant possible de « découvrir » la ville grâce aux Pokémon. Décidément, les offices de tourisme deviennent fou de Pokemon...

Samedi 13 Août 2016
François Gillet
Lu 1411 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers