Intérêts de certains ou intérêt général des Réunionnais ?



Depuis bien longtemps, les citoyens réunionnais se sont rendus compte que beaucoup de leurs politiciens n’ont plus comme préoccupation essentielle l’intérêt général de leurs concitoyens, y compris de ceux qui, bien à tort, ont voté pour eux, mais surtout et avant tout celle de leurs mandats et pouvoirs, avantages, intérêts personnels ou familiaux qu’ils leur procurent. Comme autrefois les membres de la noblesse sous l’Ancien Régime réagissaient en fonction de leurs intérêts de classe sociale privilégiée, certain de nos élus, nos nouveaux nobles par élection ( et non plus par le sang, les armes et la propriété foncière ), ont un comportement parfaitement identique comme l’ont attesté avec force ce mercredi matin 27 octobre les conseillers généraux ( et pour la plupart maires ) de la majorité « carpes et lapins » actuelle à la Réunion. En effet, une présidente UMP, avec ses conseillers généraux communistes, socialistes, modem et droite sociale, a purement et simplement boycotté en préfecture une importante réunion visant pourtant à traiter et surtout à tenter de résoudre les dramatiques problèmes des déplacements quotidiens des 820 000 Réunionnais.
Un conseiller général et maire, sans doute aigri par la rancœur de n’avoir pas été candidat à la députation en 2007, s’est lancé, avec l’assentiment de ses collègues, dans une attaque virulente contre la région, lui reprochant de vouloir répondre à l’attente et aux besoins de déplacements collectifs sur toute l’île des 820 000 Réunionnais comme promis lors des élections de mars dernier.
Soutenu unanimement par la majorité « carpes et lapins » de ses collègues, ce brave monsieur à la mémoire courte, a oublié que les transports en commun du conseil général ont « glorieusement » débuté par « la mise en prison » du président de l’époque ! Comme il a sans doute oublié les multiples réunions de la Commission Nationale de Débat Public animée par le professeur Robert, qui, du 10 septembre au 19 novembre 2004, avaient dressé le terrible constat de « l’absence de véritable transport en commun digne de ce nom » avec les cars jaunes : 50 bus pour 750 000 habitants, attestant de l’insuffisance, maintenue d'ailleurs jusqu’à aujourd’hui encore, des moyens mis en œuvre par les conseils généraux successifs !! Comme il semble bien n’avoir pas compris que la Réunion étant une région MONODEPARTEMENTALE sur à peine 2 504 km² , vouloir y appliquer le partage des prérogatives comme en métropole est parfaitement absurde et surtout et avant tout dicté par des calculs politiciens et non pas par l’intérêt général des citoyens et contribuables réunionnais !!!
En métropole, il faut savoir que dans plusieurs régions les dispositifs Trains Express Régionaux ne concernent par que le rail mais concernent aussi, quand le rail n’existe pas ou n’est plus rentable, les transports bus !!! Il est évident que sur un aussi petit territoire à l’orographie complexe, le bon sens, le souci d’économie et d’efficacité dictés par l’intérêt général des 820 000 Réunionnais ne peuvent que voir mis en place une structure unique de transports, aujourd’hui routier mais peut-être ferré un jour. Ce transport en commun, placé sous l’égide commune de la région et du conseil général, doit concourir à améliorer les déplacements collectifs et ne saurait être le résultat de calculs politiciens comme c’est le cas aujourd’hui du fait de la majorité « carpes et lapins » du conseil général. Peut-on oublier que, théoriquement, en 2014, il devrait y avoir des « conseillers territoriaux » et donc une nouvelle organisation administrative visant à « réduire les coûts » et à accroître l’efficacité des gestions territoriales dans l’intérêt général ?
Rétablir les valeurs de la République en voie de disparition, cela passe par le fait que les élus soient au service de l’intérêt général de la population et non pas au service des intérêts politiciens personnels ou partisans comme c’est trop le cas malheureusement aujourd’hui.
Antoine Franco citoyen soucieux de l‘intérêt général

Vendredi 29 Octobre 2010
antoine franco
Lu 895 fois



1.Posté par el guanche le 31/10/2010 15:37
un tel pensum pour dire quoi ? qu'avec l'assemblée unique tout ira mieux ? ouaou !...brillant le franco !
dis donc le pirate , c'est payé combien la ligne pour dire n'importe quoi sur ton site ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier