Huchon drague l'Outre-mer



Huchon drague l'Outre-mer
Jean-Paul Huchon, candidat à sa siccession à la Région Ile-de-France, drague effrontément l'Outre-mer (comprendre les Antilles), sachant qu'il y a un fort électorat ultra-marin en région parisienne. On cite Libé : "Le président socialiste sortant de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a jugé vendredi soir «calamiteux» le bilan de Nicolas Sarkozy pour l'outre-mer, qui est marqué selon lui par «une politique néo-coloniale qui tait son nom, voire pire lorsque le débat sur l'identité nationale pollue les têtes et les coeurs». Le président du conseil régional, qui s'exprimait à son QG de campagne devant un parterre d'ultra-marins (600.000 en IdF), a affirmé que son approche était «républicaine» et qu'il «refusera toujours le communautarisme». Il a notamment jugé très sévèrement le numéro deux de la liste UMP à Paris Patrick Karam. Il a annoncé que la région IdF fera du 23 mai une journée dédiée à la mémoire des victimes de l'esclavage et à la lutte contre le racisme et allait construire une «maison commune des Iles de France», «un lieu de culture» pour mieux faire connaître l'outre-mer." Super, comme Vergès, Huchon va faire une maison des civilisations. Ca va vraiment faire avancer les choses. Il va promouvoir sa fille comme directrice ? Dans la foulée, Karam, numéro 2 de la liste UMP à Paris, a répondu, toujours cité par Libé : «80% des promesses aux Franciliens et 100% des promesses aux ultramarins n'ont pas été tenues», écrit Patrick Karam, originaire de Guadeloupe [Note du Pirate : on croyait qu'il était originaire de Guyane ?] , dans un communiqué en réponse à de vives attaques de Jean-Paul Huchon la veille. Le candidat UMP a cité parmi ces promesses des précédentes régionales «la maison francilienne de l'outre-mer, ou l'aide pour le transport aérien». Délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer, Patrick Karam a fait état d'un «proverbe bien connu dans la communauté antillaise: à un menteur, on dit "ne fais pas ton Huchon!"». Patrick Karam «met au défi Jean-Paul Huchon d'avoir le courage de débattre avec lui en face en face sur les problèmes de fond après l'avoir lâchement attaqué». Bon, autant Jean-Paul Huchon n'a pas à l'ouvrir, autant Karam devrait se faire tout petit : on attend toujours ses billets d'avion moins cher pour assurer la continuité territoriale.

François GILLET




Dimanche 7 Mars 2010
françois gillet
Lu 894 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers