Hersant, le retour (bis)



Hersant, le retour (bis)
Quand ça a fini de bouger, ça bouge encore. Philippe Hersant
remplace Frédéric Aurand, invité à démissionner, à la présidence du
directoire du Groupe Hersant Media, actionnaire du Jir avec le groupe
Cadjee.
Philippe Hersant présidait jusque là, depuis sa propriété
suisse, le conseil de surveillance du grand groupe de presse français.
Jacques Bolelli, directeur financier de GHM a également été invité à démissionner. C'est le type qu'on voyait sur la célèbre photo avec Tillier et Abdul prise lors de la passation de pouvoir au Jir.
Tiens, en passant, une question. Savez-vous pourquoi Robert
Hersant, fondateur du groupe éponyme qui allait donner naissance à
France Antilles (devenu ensuite GHM), a prénommé son fils Philippe?
Une bouteille d'eau gazeuse (non, pas du champagne, même si on
sait à Reims ce que collaborer avec Hersant veut dire) au premier qui
donne la bonne réponse.

Vendredi 28 Août 2009
le pirate
Lu 1438 fois



1.Posté par yéti le 27/08/2009 17:07


C'est pas sympa la photo. On croirait les Guignols. A gauche, de profil, c'est le petit-fils du maréchal?

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers