Grippe A : la Réunion éternue



Grippe A : la Réunion éternue
C’était ce matin sur les infos de France Inter. Un reportage sur les nouvelles attitudes anti-grippe A à adopter en entreprise, en particulier sur le bonjour matinal que chacun aime se donner en arrivant au boulot. Un serrage, un claquage de main entre ouvriers, une petite bise à la secrétaire ? Fini tout ça. Pour éviter d’éventuelles contaminations ou autre échange de microbe entre collègues, certains patrons n’ont pas hésité a « interdire » tacitement tout contact physique au sein de leur entreprise. Pour exemple, la présentatrice de France Inter nous invitait à faire un petit tour dans une société qui a pris le pas du côté de… l’île de la Réunion. On se gardait bien de nous donner le nom de la boite qui nous indiquait la marche à suivre, mais on entendait plusieurs employés a l’accent créole prendre avec humour cette nouvelle façon d’entamer la journée, à coup de good morning ou autre salamalekoum sans se toucher, jusqu’à la directrice qui s’est oubliée en serrant la main d’un employé, avant de se faire rattraper, toujours avec humour, par les autres… En fin de reportage, on nous rappelait que c’est actuellement l’hiver à la Réunion, donc la période la plus propice au développement d’une épidémie de grippe… Mais dites-moi, où c’est dont qu’y veulent encore en venir, qu’est-ce qu’on veut encore nous rentrer dans la tête, à nous et nos chers compatriotes de métropole ? Certes, on nous en parle tellement de cette grippe, qu’on va sans doute être un paquet à se la choper, deux trois jours au lit avec un bon grog et du paracétamol… Mais là, ça veut implicitement nous annoncer que la Réunion, pendant ses longues soirées d’hiver austral devant la télé, va sans doute faire effet de test épidémiologique face au reste du pays… Chikungunya 2, le retour ? Sinon, que faut-il comprendre ? Hier, on nous informait qu’un centre aéré de St Paul avait fermé ses portes après qu’un marmay ait présenté des signes de grippe suspecte dans la nuit. Si c’est la grippe A, désinfection totale des lieux avant la réouverture. Sinon, rien de grave… D’un autre côté, on nous bassine avec le fait qu’une grippe A doit être prise en charge de la même façon qu’une grippe saisonnière de type X ou Y, vu que ça ne présente aucune menace supplémentaire… Alors pourquoi se laver les mains plus souvent qu’avant en 2009 ? Sans vouloir superposer trop d’infos, on peut ajouter à tout ça que le Quotidien du vendredi 31/07 nous donnait les chiffres en baisse inquiétante de la fréquentation des hôtels réunionnais, et qu’on était totalement dans le flou pour la fin de l’année. Avec l’épidémie annoncée et la médiatisation qu’on va se taper, je vous le dis, on n’est plus dans le flou du tout. Restaurants, hôtels, bungalows, services touristiques en tout genre, vous pouvez dors et déjà faire 50% sur tous les tarifs si vous voulez pas couler avant 2010… Dernière superposition, 41 cas de grippes A ont été détectés dans l’île à ce jour, dont seulement 5 autochtones… C’est donc qu’il en faudra quand même, des touristes, pour nous faire démarrer l’épidémie comme il se doit… On s’y perd, dans toutes ces supers suppositions… De mon côté, j’irai désormais au boulot masqué et ganté, je ne communiquerai avec mes collègues que par téléphone, et surtout je désinfecterai entièrement le fax avant et après chaque utilisation… Inutile d’essayer de m’emprunter mon agrafeuse… Ensuite, j’hésiterai fortement à visiter les lieux publics de l’île, tels que bars, camions, restaurants, salles de spectacles… Surtout les bars, de peur que le patron y autorise encore le serrage de main, si répandu par ici… Oh et puis tiens : demain, je n’irai même pas au boulot, car ce matin, en me levant, j’ai fait pipi.

Arthur

Dessin Landais, avec l'aimable autorisation d'infos-matin

Faites-nous peur !

Des virus saisonniers circulent sur l’Île de la Réunion où des cas liés au virus A (H1N1) 2009 sont également identifiés. La proportion de syndromes grippaux vus par le réseau de médecins n’augmente pas.
Source INVS

Dimanche 2 Août 2009
arthur
Lu 2191 fois



1.Posté par Lili le 02/08/2009 23:47
Une grippe saisonnière tue environ 5 000 personnes par an en France! Mais bon ce n'est qu'une grippe basique rien de très spectaculaire pour les médias, pas de quoi faire la Une. Et sinon personne n'a encore testé la terrifiante grippe A ( alias porcine, alias mexicaine, alias H1N1) chez les Pirates?

2.Posté par arthur le 03/08/2009 00:17
5000 morts de grippe saisonnière par an en effet, EN PLUS de tous ceux qui vont avoir la VRAIE grippe A... dites le vite à zinfos et radio france !!cela dit c'est toujours 5000 personnes qui n'auront pas de cancer, d'infarctus, de cirrhose ou d'accident de la route, faut voir tous les bons cotés!! chez les pirates on s'acharne à manger du vieux porc, à porter le sombrero et à se laver les mains dans la machine à café, mais non, toujours pas de grippe A. Dès que je l'ai, j'vous la refile vous z'inquiétez pas...

3.Posté par lefonksioner le 03/08/2009 09:24


Selon certaines sources, c'est Saddam Hussein qui a imaginé et stocké le virus de la grippe A. On a bien fait de le dézinguer ce gros con, car il paraît que ses équipes travaillaient à l'élaboration des grippes B, C et D et du rhume des foins. A la Réunion, Gilbert A. a inventé le five o'clock tea, l'hostie de cinq heures. A consommer les mains dans le dos, menton en avant, croupion en arrière.

4.Posté par Lili le 03/08/2009 20:39
Mais cette position de la poule bectant son hostie, ne serait ce pas un des symptômes de la grippe aviaire (H5N1)?

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers