France O en voie de disparition ?



Tandis que Radio France endure la plus longue grève de son histoire, c'est tout le service public audiovisuel français qui est sur la sellette : 20 millions d'euros de déficit pour Radio France, 10 millions pour France Télévisions prévus pour 2015. D'ores et déjà, un plan d'économies drastique est prévu. Il, passera d'abord par des réductions d'effectifs. Ensuite, pour France télés, par la réduction des coûts sur certaines émissions. Mais tout cela ne suffira pas. Selon Libération (04/04), Il est donc sérieusement envisagé de supprimer purement et simplement certaines chaînes et stations du service public. Côté radio, le Mouv' et France Musique sont menacés. Côté Télé, ce sont France 4 (1,6 d'audience pour 40 millions d'euros de budget) et... France O qui disparaîtraient. France O, la chaîne des Outremers, créée en 2005, flirte avec 0% de part d'audience... Apparemment, la chaîne de la multiculturalité ne passionne pas les téléspectateurs. Et c'est un euphémisme. C'est dans ce contexte que le Quotidien, reprenant une info du Canard enchaîné, annonçait samedi, dans sa page ladi lafé, que Stéphane Bijoux, directeur des rédactions de France O, avait fait refaire à neuf son bureau pour 8 000 euros. Une goutte d'eau par rapport à Mathieu Gallet, PDG de Radio France, qui avait faire refaire le sien pour 100 000 euros... Mais disons qu'il s'agit pour le moins de maladresse, en ces temps de disette budgétaire. Mais qu'on se rassure : en cas de disparition de France O, Stéphane Bijoux pourra toujours revenir au bercail, à Réunion première (anciennement RFO), qui n'est pour l'heure pas menacée. Pour le plus grand plaisir de nombreuses téléspectatrices...

François GILLET

Mardi 7 Avril 2015
François Gillet
Lu 8041 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers