Et la démocratie, bordel !



Et la démocratie, bordel !
On est heureux en royaume de France. Après tout, Nicolas premier, tsar de tous les Neuilly, n'est pas si mauvais que ça. Quatre cas, presque coup sur coup, nous font relativiser les caprices de notre souverain tout puissant, qui a réussi sa vie, puisqu'à son poignet il a une Rolex et à son bras un canon. Sakineh, d'abord, cette pauvre femme condamnée à mort par lapidation pour adultère. L'Iran, grande démocratie s'il en est, en joue, et joue comme le chat avec la souris, en laissant annoncer la libération de la condamnée, puis en démentant presque aussitôt. Arf, arf ! grosse rigolade...
Ggabo, ensuite, qui dans la grande tradition africaine, fait son mauvais joueur et sa mauvaise tête après avoir perdu les élections. Laurent, c'est pas bien de tricher.
Et puis, la colère de la Chine, suite à la nomination de du dissident Liu Xiaobo au prix Nobel de la Paix, emprisonné pour délit d'opinion dans les geôles du pays de l'atelier du Père Noël. Seul prix Nobel à n'avoir pu recevoir son prix, une chaise vide symbolique recevant la distinction prestigieuse. Enfin, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, en prison lui aussi, mais à Londres (ça doit être mieux), harcelé de toutes parts, coupé de sa carte Visa, privé de son hébergement internet, sans aucune raison légale, parce que les USA sont très pas contents des révelations de cet histrion qui ne respecte pas les règles du jeu.
La Côte-d'Ivoire, c'est la France, et des années de Franceafrique, de barbouzeries, de coups d'Etat commandités par l'Elysée... Au passage, Gbagbo était le grand pote de Mitterrand et des caciques du PS... La France a-t-elle autorité, ne serait-ce que morale, pour donner des leçons à Gbagbo aujourd'hui ?
Pour Sakineh, c'est différent. Mais La France et les Etats-Unis ont soutenu à bout de bras le Shah d'Iran, pour des histoires de pétrole, déjà, tandis que le peuple iranien grondait. Et puis, pour ne se fâcher avec personne, la France a accueilli l'ayatollah Khomeyni quelques années avant qu'il ne prenne la place de son prédecesseur tyran. On n'est jamais trop prudent.
A l'île de la Réunion, sur notre petit caillou, personne ne moufte. L'ordre règne. Courriers de lecteurs, communiqués des organisations politiques, des mouvements religieux, ou communautaires, prompts à se mobiliser sur une citation de l'IRT ou sur des emplois aidés mal disposés, se taisent. La trêve de Noël sans doute.

François GILLET

Dimanche 12 Décembre 2010
françois gillet
Lu 1415 fois



1.Posté par Chahpour le 13/12/2010 01:33
Humour et Terrorisme intellectuel au néo-Royaume de France

Dans votre savoureux billet politique humoristique de ce jour, le vieux Persan royaliste exilé francophile que je suis note que vous écrivez:
"Mais La France et les Etats-Unis ont soutenu à bouts de bras le Shah d'Iran"
Permettez-moi de nuancer et de rectifier:
"soutenu" ...comme la corde soutient le pendu, en conspirant activement et traitreusement, aux côtés d'islamistes féroces et forcenés, contre la monarchie perse et contre le Shah d'Iran, qui a décidément eu le grand tort d'être à ce point francophile...

"tandis que le peuple iranien grondait " ajoutez-vous.
Autre erreur! Pas le "peuple", mais la "POPULACE" marxiste dévoyée ou islamiste fanatisée.
Ne confondez point la grande et noble nation perse, de tout temps royale, avec ces Barbares de la pire espèce (terroristes, assassins, violeurs,"voileurs", "enfoulardeurs", lapideurs, "amputeurs", flagelleurs,...) totalement acculturés qui ont, avec l'aide LOGISTIQUE directe de la France de Giscard et l'aide financière MASSIVE des USA de Carter (et les encouragements de la BBC et de la perfide Albion), créé la désolation et le Chaos mondial, en renversant, en 1979, la plus ancienne monarchie continue du monde indo-européen, la monarchie perse.

Navrant de voir que plus de trois décennies après le séisme calamiteux que fut la funeste et apocalyptique Révolution islamique du sanguinaire ayatollah Khomeyni, téléguidée depuis l'épicentrique "Neauphle-le-Washington", il se trouve encore des Français qui, le plus naturellement du monde, entretiennent la légende noire du "Roi-tyran", forgée de toutes pièces par des terroristes islamistes et marxistes en quête de sombres projets totalitaires, réprimés, à juste titre, sous le règne prospère et glorieux du Shah.

Force est de constater à regret que le terrorisme intellectuel banalisé continue en France bien plus qu'ailleurs contre le plus français des Rois du XXe siècle, le Shah d'Iran!
Sans doute un atavisme hérité de la Terreur robespierriste, fille naturelle de la Révolution française...

Shahpour, exilé perse,78 ans, Paris, FRANCE

PS: Je note que l'avocat (officieux ) et longtemps émissaire attitré de la République islamique (dans l'affaire Naccache notamment), Maître Jacques Vergès, grand défenseur et admirateur du sinistre ayatollah Khomeyni, est originaire de la paradisiaque Réunion...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers