Egypte: comme une onde de Liberté...

(le fanfaron qui se prenait pour un pharaon)



Egypte: comme une onde de Liberté...
Est-ce de la fierté, de l’orgueil, de l’inconscience ou un sentiment de toute puissance divine?
Malgré l’exemple tunisien, Hosni Moubarak continue de réprimer son peuple dans la violence envers et contre tout. 92 morts et des milliers de victimes depuis mardi. Au nom de la Liberté.

Le monde bouge. L’oppression n’est plus supportée par les peuples avides d’un avenir meilleur et curieux de démocratie. Le renversement de la dictature tunisienne donne des ailes aux égyptiens qui demandent le départ d’Hosni Moubarak. Lequel, vendredi dernier, a promis de remanier son gouvernement pour «lutter plus efficacement contre la misère, la pauvreté, le chômage et la corruption dans son pays».
Une duperie que les Egyptiens rejettent en masse et cette nuit, plus de 2 000 manifestants ont continué d’enflammer le rues du Caire.
Selon la chaîne Al-Jazeera, le siège du Parti national démocrate d’Hosni Moubarak a été incendié. Il est mitoyen du musée de la capitale qui renferme des milliers d’objets de l’antiquité égyptienne....
Une situation qui semble loin de l’apaisement malgré les appels à la raison des gouvernements français, anglais, américain et allemand. Hosni Moubarak ne pliera pas devant son peuple, qui aspire simplement à un avenir plus juste, et meilleur...

Fanny Lesguillons

Lundi 31 Janvier 2011
fanny lesguillons
Lu 859 fois

Les Zumeurs de Fanny