Echanges de courriers sanglants à Air Austral



Echanges de courriers sanglants à Air Austral
"Nous sommes une société particulière"... C'est ainsi que Gérard Ethève, ulcéré que ses employés aient demandé un audit de la société Air Austral commence un courrier qu'il leur a adressé. Courrier déjà publiée dans la presse réunionnaise. Apparemment le PDG d'Air Austral n'a pas apprécié l'initiative du CE de faire "auditer" (quel vilain mot) la compagnie aérienne un peu publique un peu privée, on ne sait plus trop, par un cabinet indépendant.
Une procédure "utilisée dans les compagnies en difficulté sociale et économique, avec menace de réduction de personnel ou d'aclatement d'activité, mais pas pour se "faire plaisir".
Pour Gérard Ethève, c'est donc "pour se faire plaisir" que les élus du CE ont engagé cette action. C'est marrant, on a entendu les mêmes arguments récemment lors d'un conflit social. Qui concernait un organe de presse.
Bon, pour faire bonne mesure, on vous file aussi la réponse du Syndicat du personnel naviguant (SNPNC), qui demande de façon cinglante au PDG "certains éclaircissements, notamment sur la participation des salariés", et reproche au patron un "manque chonique d'informations".
Bon, nous, on n'est pas dans la boîte. On aimerait simplement savoir pourquoi une compagnie aérienne en partie payée par nos impôts facture le billet d'avion en classe bétaillère 1 400 euros au mois de décembre. D'accord, c'est Noël. Ca fait quand même un smic et demi. Ca fait cher la grappe de letchis. Ca fait lourd pour les Réunionnais qui veulent voir leur famille. Mais bon, on va encore dire que le Pirate est démago.

Frenchy

Que la démocratie sociale est belle au sein d’Air Austral

Et tiens, dans la foulée, un éclairage de Collair. Certains lecteurs reprochent au Pirate de donner trop de place à Antoine Franco et à son association. Ben on aime bien les gens qui font des choses et qui gueulent fort, même s'ils ont tendance à vouloir être partout. Après tout, Yves Mont-Rouge écrit tous les jours des trucs en page trois du Jir, et ça ne dérange personne... (c'est d'ailleurs le problème, ça ne dérange vraiment personne. Yves est un faux méchant).


Air Austral, la compagnie aérienne réunionnaise, est « une compagnie très particulière » comme l’affirme son PDG … et le confirment ses représentants des personnels au Comité d’Entreprise dans une note syndicale. Cette société de droit privé ( Société Anonyme à conseil de surveillance ) avait été créée grâce à la connivence de certains politiques locaux ( Pierre Lagourgue, Paul Vergès, Roger Hoareau, Ibrahim Dindar ), avec les politiques nationaux de gauche de l’époque, ( Pierre Mauroy, 1er ministre et Charles Fiterman, ministre communiste des transports ) pour contribuer au développement de la région Réunion dans l’Océan Indien. Pour ce faire, la compagnie Air France, alors nationale, avait été « pressée » à « céder » ses droits de trafic régionaux à la petite nouvelle compagnie réunionnaise privée et même à lui « apporter », en entrant dans son capital quelques millions de nouveaux francs pour lui permettre de se doter d’une modeste flotte de Boeing 737…. en défiscalisation.
Gérard Ethève, l’ami de l’initiateur d’Air Austral, le président de région de l’époque, Pierre Lagourgue, avait été promu « aux commandes » de cette entreprise dont, au fil du temps, et surtout après la brutale disparition du sénateur Pierre Lagourgue, il s’est « accaparé » pour en faire SON entreprise « personnelle » sur laquelle il règne avec autoritarisme et népotisme, « en seigneur et maître », allant même jusqu’à faire voter la possibilité pour lui de rester en fonction jusqu’à ….. 99 ans ! Dans un pays où le départ à la retraite à 60 ou à 62 ans a donné lieu à un intense débat national, cette initiative de pérennisation « à vie » ( ou à mort vu l’âge de 99 ans ) avait été d’ailleurs fort logiquement désapprouvée par les représentants des 40% de parts d’Air Austral détenues par Air France avant son retrait de la société devenue concurrente directe sur l’axe Réunion-Paris.
Ainsi, avec la complicité évidente des politiques de la région et du conseil général, actionnaires au nom des Réunionnais à 46% via la SEMATRA, Gérard Ethève, s’étant solidement installé comme PDG inamovible, a instauré une gouvernance admettant fort peu les initiatives de SES personnels, surtout celles n’allant pas dans ses vues. Le nouveau président de région a pu récemment constater l’inexpugnable main-mise de ce PDG de choc ne laissant place qu’à la soumission ou à l’allégeance, allant même par une « note à l’ensemble du personnel » dénoncer comme « crime de lèse-majesté », l’initiative prise, lors d’un vote démocratique et en totale conformité avec la Loi, par les membres du Comité d’Entreprise de cette compagnie « privée » pourtant si « publique » par ses capitaux !!!
Participer en totale démocratie et transparence à la vie de l’entreprise réunionnaise Air Austral n’est-ce pas, non seulement un Droit reconnu par la Loi mais aussi un Devoir dans l’intérêt des personnels qui y oeuvrent, depuis l’origine pour certains, et, bien sûr, dans l’intérêt général des Réunionnais qui ont contribué doublement à son essor et à sa réussite en qualité de contribuables et, pour les plus favorisés, en qualité d’usagers, bien souvent « aux prix très très forts » comme pour Réunion-Maurice et Réunion-Mayotte, les deux lignes « machines à sous » du PDG Gérard Ethève.
Pour que la Réunion puisse développer son économie, et plus particulièrement son tourisme, dans l’intérêt général de TOUS les Réunionnais, ne convient-il pas que cette compagnie soit restituée, en toute transparence, à ses véritables propriétaires, ses salariés bien sûr, comme ils y aspirent, mais aussi ses actionnaires et usagers, les Réunionnais ? www.collair.org

Dimanche 7 Novembre 2010
françois gillet
Lu 1484 fois



1.Posté par pas démagos ? le 07/11/2010 15:10
archi-hyper-ultra....démagos ! vous balancez les mêmes infos partielles et partiales que franco !
vous n'avez jamais réfléchi sur ce dossier , visiblement ! franco mélange les problèmes internes de l'entreprise Air Austral avec la problématique de la continuité territoriale , le tout sur fond de règlements de comptes personnels avec la direction d'AA....sans JAMAIS expliquer autrement que par des généralités fumeuses quel shéma exact il propose à la place de l'existant !....ça crée du volume en posts ( Dupuy l'a bien compris ) mais cela n'a jamais et ne fera jamais baisser les prix des billets !
Au final c'est le pire des populismes , les gens sont persuadés " qu'ON " les vole etc...ça mène à quoi ?
Si vous avez une idée de vraies solutions en la matière....exposez les !

2.Posté par Bibasse le 08/11/2010 12:04
Il n'y a pas qu'Yves Montrouge qui ne dérange jamais personne!

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers