Dix petits nègres...



Dix petits nègres...
La diversité... Les élus et le premier d'entre eux, Nicolas Sakozy, n'ont que ce mot à la bouche. Mais la réalité politique est rude : l'association métropolitaine des élus originaires d'Outre-mer (Amedom) a souligné le faible nombre de candidats ultramarins éligibles en métropole à l'occasion des élections régionales, rapporte Christelle Viguier, de DOMactu.com
"L'Amedom a dénoncé au lendemain de la clôture des listes pour les élections régionales le peu de candidats ultramarins éligibles à des postes de conseillers. Au total, ils seraient seulement 10 à être potentiellement élus en métropole. « Trop peu », souligne l'Amedom.
L'UMP propose les candidatures éligibles de Patrick Karam (n°2 à Paris, chargé du programme pour la diversité) et de Marie-Do Aeschlimann (n° 4 dans les Hauts-de-Seine). Les quatre autres candidats ultramarins ne sont pas à des places éligibles.
Le PS et Europe Ecologie donnent chacun deux places éligibles et le Modem une seule. Le président de l'Amedom regrette ce constat et s'interroge sur la façon d'inciter les jeunes originaires des Dom à voter s'ils ne sont pas représentés", commente DOMactu. Bon, il faut relativiser. Pour DOMactu, un ressortissant des Dom est un Antillais, à l'extrême rigueur un Guyanais. Les Réunionnais sont des fantômes dans la nébuleuse domienne en métropole. Si ça se trouve il y a un Payet ou un Hoarau qui a échappé à l'Amedom. Mais peu importe. Autant une politique de quotas serait stupide, autant les ressortissants de l'outre-mer en métropole sont oubliés. La preuve par ce constat. Au fait, il y a bien 26 régions en France. Pas 22. Si Martine veut faire le grand chelem...

François GILLET

Vendredi 26 Février 2010
françois gillet
Lu 1140 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers