Des avocats en première classe dans le tram-train

Le tram-train va rapporter beaucoup de sous à plusieurs cabinets d'avocats. La Région a ainsi mandaté un cabinet français pour la modique somme de 432 000 euros. Une paille, par raport au coût global du chantier, estimé à 1,5 milliard.



Des avocats en première classe dans le tram-train
C'est le cabinet d'avocats Sur-Mauvenu & associésqui a remporté le morceau du tram train. Pour 434 542 €, ces éminents juristes ont été mandatés par le conseil régional de la Réunion pour s'occuper du tram-train, nous apprend la très informée Lettre de l'océan Indien. Mais la Région n'est pas la seule à s'entourer à prix d'or d'avis d'experts juridiques : le groupement de sociétés attributaires du projet, conduit par Bouygues, a aussi son prestigieux cabinet, ainsi que la Banque européenne d'investissement (BEI), qui doit apporter des financements. "L'organisme étatique français chargé d'accorder la garantie de l'Etat, à savoir la Mission d'appui à la réalisation des contrats de partenariat public-privé (MAPPP), a sollicité les conseils du cabinet Linklaters, tandis que d'autres avocats de ce même cabinet ont travaillé par ailleurs pour le compte des banques commerciales qui financeront ce Tram-Train", précice la Lettre de l'océan Indien. Et, selon nos informations, plusieurs avocats locaux sont aussi sur l'affaire. Notamment pour tout ce qui concerne les épineuses histoires d'expropriation. Et en cas d'annulation du projet après les régionales de 2010, les avocats s'en donneraient à coeur joie, avec à la clef un gâteau de litiges, de dédits, de remboursements... à se partager.

François GILLET

Vendredi 11 Décembre 2009
françois gillet
Lu 1263 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers