Décembre, le mois des chantiers bradés



Décembre, le mois des chantiers bradés
"Là, c'est la fête. On doit finir un chantier de menuiserie pour une administration d'Etat. En fait, tout est nickel, mais ils ont un budget à terminer. Donc, ils ont fait appel à nous", raconte, la mine réjouie, un entrereneur de l'Est de l'île de la Réunion.
Le principe est connu sur l'ensemble du territoire national. Les principales administrations de l'Etat (Armée, Education nationale, Douanes, Police nationale... ) ont un budget à "fermer" avant la fin de l'année. Si on n'a pas utilisé tout l'argent , l'enveloppe globale est réduite d'autant l'année suivante. Donc, chaque administration se dépêche de "brûler" son budget avant la fin de l'année. Quitte à faire des travaux, sinon fictifs, du moins inutiles.
Ce qui constitue une manne pour les petits enterpreneurs, qui sufactuent allègrement des travaux qui n'en ont que le nom. En période de crise, c'est bon pour l'emploi. Un peu moins pour le budget de l'Etat. Joyeux Noël zot toute !

Frenchy

Jeudi 22 Novembre 2012
Frenchy .
Lu 801 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers