Crise de nerfs à Pole emploi

La fusion Anpe-Unedic, dans l'entité "Pole emploi", ne se passe pas dans des conditions idéales. A la Réunion, c'est un peu le bordel.



Crise de nerfs à Pole emploi
Ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée. A l'instar de ce qui se passe dans la plupart des pays ocidentaux, le gouvernement a décidé de fusionner en une seule structure, Pole emploi, les services qui s'occupent des chômeurs, à savoir l'Anpe et l'Unedic. Mais cette fusion s'est faite de façon un peu précipitée, et les agents perdent l'ait. Ceux de l'Unedic ne sont pas formés à l'aide à la recherche d'emploi des chômeurs, et ceux de l'Anpe ne s'y retrouvent pas toujours dans les méandres des assedic. A la Réunion, avec ses 30% de chômeurs, c'est encore plus la pagaille que dans l'Hexagone. Pourtant, tout est fait pour faciliter les choses : les demandeurs d'emploi ont accès à un numéro unique, le 39-49, et peuvent s'inscrire par internet. Mais dans les faits, ça ne se passe pas très bien, comme le confirme une responsable d'agence. "C'est tellement précipité que les gens ici ne sont pas prêts. Les gens appellent le 3949 et selon ce qu'ils veulent peuvent joindre un agent ex-Assedic ou ex-Anpe. Pour le moment on est pas encore formé chacun pour le metier de l'autre on est donc dans une periode de mouvance"
Mais, poursuit notre responsable, "Le pire, ici à la Réunion, c'est que les gens veulent voir leur conseiller, quelqu'un en chair et en os, pas passer par le 3949 et taper étoile. Parfois, quand j'ai un entretien de suivi mensuel, mon interlocuteur me dit "madam mi té veu koz samm ou, bin la di fé 3949 apuie su etoile aprésa le 4" Ou alors on les redirige vers les services en ligne. Et dans notre public, tout le monde n'a pas internet. Les gens ralent".

Mutuelle Sarkozy

Autre sujet de tension, à Pole emploi, la nouvelle mutuelle à laquelle les fonctionnaires sont obligés de souscrire. Comme l'ont relevé plusieurs médias (Marianne, le Canard enchaîné...), le marché a été attribué à Malakoff Mederic, une société dont le délégué général n'est autre que Guillaume Sarkozy, frère de l'autre. Ce détail est troublant, mais ce n'est pas ce qui gêne les agents du Pole. C'est le fait qu'il soient obligés de souscrire à cette mutuelle. Et à la Réunion, peu de praticiens l'acceptent. Difficile, par exemple, de trouver un dentiste qui prend dans l'île cette mutuelle "déor". Bref, dans les agences Pole emploi de l'île règne une joyeuse ambiance. Pour que la nouvelle structure fonctionne, il va y avoir du boulot...

Frenchy

Jeudi 12 Février 2009
françois gillet
Lu 1118 fois

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers