Contrôle canin à Bras-Panon



Contrôle canin à Bras-Panon
Nicolas Sarkozy avait promis de nettoyer au karcher (md) les banlieues. Il tient parole, apparemment, comme le prouve l'opération conjointe de gendarmes et d'un agent des douanes, accompagné d'un chien renifleur d'arômes interdits, en fin de semaine à Bras-Panon.
Les clients d'une petite boutique-PMU du "centre-ville" de la micro-commune de l'Est en sont encore tout taumatisés, ainsi que les élèves du lycée de Bras-Panon, encerclé par plusieurs fourgons de gendarmes et confrontés au cabot au flair infaillible. On espère que la préférence régionale a joué pour ce fonctionnaire canin, et qu'il s'agit d'un royal Bourbon. La coopérative de vanille, située tout près, et réouverte depuis peu, avait sans doute sa part de responsabilité dans cette opération coup de poing.
Le chien a eu beau renifler, il n'a trouvé que des mangues. La fine équipe d'intervention a fait chou blanc dans sa recherche de stupéfiants divers et de dangereux terroristes à l'aube de l'anniversaire du 11 novembre.
Avec le mauvais esprit qui caractérise Le Pirate, on pourra se demander si une opération coup de poing à Bras-Panon, cité où la délinquance fait rage, comme chacun sait, était bien opportune. La loi doit être partout, certes. On va lancer une souscription pour offrir au chien des tonnes de Canigou (md) jusqu'à sa retraite, avec un bonus de 53% (moins pour les douaniers, nous dit-on). Enfin, quoi qu'il en soit, on est rassuré : la loi lé là, partout, toultan...

François GILLET

Dimanche 11 Septembre 2011
François Gillet
Lu 814 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers