Charlie trop lourd pour la Réunion



Charlie trop lourd pour la Réunion ? C'est en tout cas l'argument avancé par l'ARDP (l'Agence réunionnaise de distribution de presse) pour expliquer la presque semaine de retard du si attendu numéro de Charlie "des survivants". Explication : des problèmes fret sur les vols pour la Réunion. Bizarrement, ce sont les palettes de Charlie qui sont restées à quai...
"On a enfin trouvé un avion. Il aurait dû arriver ce matin, mais il sera à Saint-Denis ce soir", souligne l'Agence réunionnaise de distribution de la presse. "Si tout se passe bien", le numéro 1178 de Charlie Hebdo sera dans les kiosques réunionnais à partir de mardi, rapporte le site Imaz press. A Saint-Denis, nombreux ont été les lecteurs, habituels ou occasionnels de l'hebdomadaire satirique, frustrés par cette attente. Même frustration à Saint-Pierre, où le Retro, principal point presse du front de mer, met depuis plusieurs jours des affichettes prévenant les clients du retard de Charlie.
"On a fait ça parce que ça devenait pénible. On avait des dizaines de demandes par jour. Et les gens étaient pafois désagréables, nous rendant responsables du retard", explique une responsable. Charlie devrait arriver ce mardi en fin de soirée. Mais dans toutes les communes de l'île, cela fait une semaine que les rayons presse sont dévalisés : le Quotidien, le JIR, Libération, le Monde, le Figaro, les Echos... Introuvables. De même que le dernier numéro du Canard enchaîné, qui a disparu des présentoirs une heure après sa mise en exposition, jeudi dernier. Les abrutis assassins auront au moins servi à relancer l'intérêt su public pour la presse. Et donc pour la démocratie...

Frenchy

Mardi 20 Janvier 2015
Frenchy .
Lu 5839 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers