Cessons de voir l'Outre-mer sous l'angle de "Combien ça coûte ?"



Cessons de voir l'Outre-mer sous l'angle de "Combien ça coûte ?"
Il ne s’écoule jamais longtemps sans que, dans l’opinion publiée, et par l’artifice d’une actualité plus ou moins appropriée, ressurgisse sur nos ondes, dans nos journaux, dans les dîners en ville, la question, formulée sur le ton de l’exaspération polie : « Mais combien nous-coûtent-ils ? ». Dans d’autres enceintes, où pareille trivialité ne saurait être de mise, la formulation est plus hypocrite, mais on sent bien que, décidément, « ils » pèsent lourd dans nos comptes publics...

« Ils », ce sont nos compatriotes des terres françaises d’Outre-mer : ceux qui présentent le grave défaut de ne pas habiter « l’Hexagone » (on n’ose plus l’appeler « métropole », le terme étant trop connoté « colonial »), ceux qui n’ont pas toujours la même couleur de peau que la majorité des habitants du territoire français européen... Mais pourtant, ils se veulent à la fois Français et porteurs d’une identité régionale forte assise sur une histoire différente et souvent tragique, et ils s’obstinent très majoritairement à vouloir rester dans la France toutes les fois qu’ils expriment leur choix par leur bulletin de vote...

Stéphane Diémert

Lire la suite sur atlantico.fr

Samedi 16 Juillet 2011
Stéphane Diémert
Lu 1029 fois



1.Posté par Bayoune le 20/07/2011 22:01
"t ils s’obstinent très majoritairement à vouloir rester dans la France toutes les fois qu’ils expriment leur choix par leur bulletin de vote..." - ce qu'il faudrait ajouter, c'est aussi que les bulletins de vote sont acheté avec des feuilles tôle, du ciment, des madrier? Cela aussi bien à gauche qu'à droite, et depuis des temps immémoriaux, le vote des réunionnais ne peuvent être considéré comme sincère, puise ce que monnayés en quelque sorte - chantage à l'emploi, au logement. Il est a remarqué qu'une bonne partie de la population réunionnaise ne participe plus aux mascarades électorales - c'est peut-être pour cela que ce sont les mêmes qui sortent des urnes, y compris des repris ou réchappés de justice - des anciens taulards etc... sans oublier les graciés et amnistiés par leur maître pour continuer leur œuvre de malfaisance qui amène notre pays dans l'état actuel.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers