Caillé saute sur Internet

Ca bouge encore dans le web péi. Comme le Pirate a été le seul à l'annoncer, Caillé a lancé son portail web, en synergie avec linfo.re, le site d'Antenne. Une grosse machine à pub qui va faire une sacrée concurrence à Clicanoo, au Quotidien, et à Zinfos.



Caillé saute sur Internet
Le Pirate vous l'avait annoncé en premier (Voir linfo.re a un appétit d'ogre), c'est fait depuis hier : Caillé vient de lancer son portail attrape tout : infos (fournies par le site d'Antenne Réunion, entre les mains du même), loisirs, services interactifs... Voilà ce que nous écrivions le 1er juin dernier : "Le site d’Antenne va également sévir sur le portail que va prochainement lancer François Caillé (actionnaire de la télé), là aussi, gratos. En échange, le portail Caillé confiera ses pubs à la régie de linfo.re. Ca reste en famille. La stratégie du site est en effet d’être partout, et de rafler les marchés publicitaires via sa régie. De l’info gratuite, qui pourrait résister à ça ?". Voilà, c'est fait. Ca s'appelle Reunitoo, et c'est plutôt bien foutu, très propre, esthétisant. Mais c'est surtout une machine de guerre avec le nerf qui va avec, du fric, comme le montre simplement le lancement su site, à grands coups de pleines pages de pub dans les quotidiens locaux (soit, grosso modo, 1500 euros la page).
Avec derrière une stratégie de "synergie", ou, si on préfère, de rouleau compresseur. Il y a un site d'infos très loin devant à la Réunion, c'est celui du Jir, Clicanoo, avec 900 000 visites mensuelles. Loin derrière, Zinfos974, et le site du Quotidien. Et les deux derniers arrivés sur le marché, linfo.re, et Reunitoo, qui marchent main dans la main et espèrent rapidement rafler une bonne partie du marché publicitaire. C'est la crise de l'automobile ? Pas grave. François Caillé se tourne résolument vers les nouvelles technologies. Les futurs chômeurs de Caillé automobile pourront passer leur temps libre sur internet.

François GILLET

Pauvres de Noo

Il y a eu clicanoo, le premier. Puis, comme une nuée de moustiques, sont arrivés tous les autres noo et autres oo (prononcez ou): exprimanoo, reunitoo... Et on en oublie quelques-uns. Y a-t-il un seul créatif à exploiter le filon des oo, oo (pardon, ou) sont-ils plusieurs à copier l'idée du premier ? Le monde de la pub est une dure lutte...

Jeudi 18 Juin 2009
françois gillet
Lu 778 fois



1.Posté par arthur le 19/06/2009 07:36
Noo, dans la marine, on est encore loin derrière tous ces tootoos, surtoo en matière de flooz , alors on fait un peu les foos sous les froofroos mais le piratoo c'est too much hein mon fransoo ?
Bon t'as raison, assez de noo, parlons un peu de voo...

2.Posté par françois gillet le 19/06/2009 11:22
oo tu vas comme ça ? C'est foo...

3.Posté par remi le 21/06/2009 22:26
wanadOO, yahOO, kelkOO, bOO, kartOO, onatOO
oo c'etait surtout "branché" dans l'internet de l'an 2000

Tout cela montre bien a quel point les industriels locaux sont dans l'air du temps; ils construisent des portails et voient le web comme des parts d'audience et des espaces d'affichage.

Mauvais pioche !
Les 58 menus du site ne feront pas venir les utilisateurs des 58 services (information, emploi, acheter des sex-toys, tenir un blog,...).

Vous aurez beau acheter leur information aux sites indépendants, les internautes continueront à les fréquenter. A quand le pirate chez reunitoo ? ;)

4.Posté par françois gillet le 21/06/2009 23:51
Ben, dès qu'on nous fera une proposition intéressante. Style le Real Madrid à Kaka... :)

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers