Bing bling contre bisounours. L'enjeu 2012.



Bing bling contre bisounours. L'enjeu 2012.
Que la gauche telle que nous la redécouvrons aujourd'hui soit inadaptée à la crise, soit. C'est un concept qui se défend. D'autant que Fillon apparaît ces derniers temps comme plus légitime que son nain de jardin. Il est l'heure pour lui de se "placer". Il devient bancable.
De là à présenter Hollande comme un danger, on frôle l'hérésie.
Vendre du rêve, moi je pensais vraiment que c'était le rôle des politiques. Je me serais donc trompée? Il y aurait des leaders gonflés de charisme ET de projets?
Aberration! Anachronisme! Un pléonasme pour dire Hollande en langage bisounours, sans doute...
Mais oui nous voulons du rêve monsieur Fillon! On en a bouffé, de la crise, depuis l'avènement de votre ballet dansant aux couleurs Cartier conjuguant Johnny et Mireille sur la "cène" de l'avènement Sarkosy.
Si c'est un rêve monsieur Fillon de ne plus être pris pour des cons, alors rêvons!
François Hollande n'est pas dangereux. Il espère monsieur Fillon. Il aspire à s'entourer d'âmes pensantes pour repenser demain. Pour que mon fils redécouvre l'envie de devenir quelqu'un. Parce que, monsieur Fillon, la France de Sarkozy tue la démocratie. Parce que monsieur Fillon, à ma génération, on sait encore que la République supporte mal les oeillères.
Alors je n'irai pas, monsieur Fillon, jusqu'à prétendre qu'Hollande est un grand homme. Certes non. Mais j'invoque la politique du moins pire. Mille Hollande à la tête du gouvernement resteront toujours moins dangereux, et je pèse mes mots, qu'un Sarkozy vénal et inculte à la tête de mon pays.
Enfin, moi, ce que j'en pense, monsieur Fillon, c'est que je préfère mater en boucle "La petite maison dans la prairie" plutôt qu'"Alien s'en va t'en France".

Fanny Lesguillons

Mardi 18 Octobre 2011
François Gillet
Lu 965 fois



1.Posté par Lesguillons le 18/10/2011 23:06
Ah ben si, on peut commenter!

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Les Zumeurs de Fanny