Arast : embauches en missouk



Arast : embauches en missouk
Le préfet a reçu hier un courrier de Valérie Bénard, représentante des ex-salariés de l'Arast, s'inquiétant de l'embauche de sept contractuels censés remplir des missions dévolues à la structure mise en liquidation. Copie de ce courrier a été envoyé à Nassimah Dindar. En voici la teneur : "M. le préfet, Selon des informations qu'il nous est difficile de confirmer, le conseil général aurait embauché sept éducateurs pour effectuer les missions de l'AMEO de l'ex-Arast.
Les services de la Direction départementale du travail pourraient-ils vérifier et nous confirmer une telle information ? En tout état de cause nous attirons l'attention de vos services sur la mise en plce d'une filière d'embauche visant à recruter du personnel autre que celui de l'ex-Arast, alors même que les ex-salariés de cette ex-association attendent d'être intégrés sur ces postes créés en commissions plénière le 16 décembre 2009".
Voilà, il y a y a plein d'ex dans le courrier, mais apparemment, les représentants des naufragés de l'Arast ne sont pas très contents qu'on essaie de les torpiller en missouk. D'où la bafouille au préfet. Qui, selon nos infos, est très énervé par la gestion dindaresque de cette crise sociale...

François GILLET


(Photo Imaz Press)

Vendredi 15 Janvier 2010
françois gillet
Lu 1405 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers