Après les Bleus, les Kakis

Après les Bleus, Saint-Pierre accueille les Kakis : des cohortes de militaires ont envahi le front de mer saint-pierrois ce dimanche. Non, non, Maurice ne nous a pas déclaré la guerre. C'est simplement les Faszoi qui font joujou pendant une semaine.



Après les Bleus, les Kakis
L'île Maurice serait-elle sur le point d'envahir la Réunion ? Les Seychelles nous auraient-elles déclaré la guerre ? L'équipe de France de foot serait-elle restée quelques jours supplémentaires sur l'Île de la Réunion -en stage commando pour préparer le mondial ? Autant de questions qu'ont pu se poser les Saint-pierrois, hier soir, en voyant leur front de mer envahi de militaires, famas dans les mains, peintures de camouflage sur le visage... Mais non. Il s'agit simplement de l’exercice annuel des FAZSOI (Forces armées de la zone sud de l'océan Indien), baptisé « Papangue 2010 », qui se déroule du dimanche 5 juin jusqu'au jeudi 10 juin. Des manoeuvres qui font faire jouer à la guerre 750 soldats
dont 120 de Mayotte, 45 des Forces françaises de Djibouti, et 45 militaires Botswanais, et se tenir sur les communes de Saint-Paul, Trois-Bassins, Saint-Leu, Saint-Louis, Saint-Pierre, Le Tampon et Saint-Benoît.
Ils se prennent au sérieux, nos militaires. A un quidam qui demandait à prendre une photo, un sous-off a répondu "non, pas de photo, on est en manoeuvres. Ce serait dommage qu'on vous confisque l'appareil". On savait qu'on vivait de plus en plus dans un état policier, mais on en apprend tous les jours : désormais, on saura que les troufions peuvent confisquer un bien personnel à un citoyen sur la voie publique. Encore plus stars que les jours de l'équipe de France, nos petits soldats...

François GILLET

Dimanche 6 Juin 2010
françois gillet
Lu 1170 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers