André Pangrani est mort à Moscou



Photo kanyar.com
Photo kanyar.com
Que dire d'André Pangrani, sinon qu'il nous était cher ? Il est mort brutalement, et sans souffrir à 51 ans, d'une thrombose. A peine grand-père d'un petit Ulysse -une idée qui l'émerveillait. André, qui signait ses premiers textes Anpa, a co-fondé le Cri du Margouillat en 1986, a été le président du théâtre Vollard à la fin des années 80, a lancé la revue Kanyar à Paris, ainsi que la maison d'édition du même nom... Mais on ne peut pas résumer en quelques lignes 51ans d'une vie (Voir le bel et documenté hommage de Nathalie Legros, sur 7 lames la mer) .
André est mort à Moscou, il était tombé amoureux de cette ville en même temps que d'une Moscovite. Il voulait apprendre plus que quelques mots de russe. On ne sait que dire. Alors on ne dit plus rien.

François GILLET

Mardi 2 Août 2016
François Gillet
Lu 1134 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers