Air Caraïbes propose un billet à 100 euros



Air Caraïbes propose un billet à 100 euros
Les Caraïbes aller-retour pour 100 euros, ça ressemble à un poisson d'avril. Mais cette promotion bien réelle était proposée par Air Caraïbes. Et ce n'était pas un poisson d'Avril. On connait la suite. Il n'y a pas eu besoin d'alerte à la bombe pour semer la panique à l'aéroport d'Orly en ce lundi pascal. La crise et la pauvreté ont fait le reste .

Il ne pouvait en être autrement, preuve d'un malaise persistant au cœur d'une population des outre mers exclus du voyage, déporté de sa terre natale , sans espoir souvent d'un retour et qui eut droit en ce lundi à cette phrase cynique sortie des écoles de commerce "On ne pensait pas qu'un jour férié, à 8 heures on aurait autant de monde" ! Eh oui, "les pauvres" et les «chômeurs»qui ne travaillent pas les jours fériés ne refusent pas de se lever tôt le matin pour aller acheter un billet d'avion pas cher pour aller voir leur famille par exemple.
A travers ce fait , la question de la continuité territoriale sur laquelles des générations ont réfléchi , reprend tout son sens. La Corse était prise en exemple avec moultes interrogations.
C’est d’ailleurs un marronnier avec lequel les gouvernements de droite et de gauche nous baladent depuis plus de 30 ans .Avec l’illusion de faire avancer ce dossier essentiel. Mais c’est cautère sur jambe de bois. Et l'on s'est toujours demandé si l'état devait continuer à pérenniser cette inégalité importante entre deux territoires de la République qui ont pourtant des contraintes géographiques similaires ou comparables.
Et pourquoi tous ceux qui sont originaires de l'outre-mer et qui ne sont pas membres de la fonction publique, n'auraient-ils pas le droit à cette continuité territoriale ?
Des dizaines de milliers d'originaires de l'outre-mer ont fait le choix de vivre dans l'hexagone ils doivent avoir exactement accès aux mêmes droits que ceux qui vivent dans les territoires d'outre-mer et qui souhaitent venir en métropole.
L'Etat doit pouvoir favoriser leur retour dans les territoires notamment dans certaines situations dramatiques. Il a d'ailleurs conscience de ce devoir puisque pour les fonctionnaires issus de l'outre-mer, il existe des dispositifs d'aide.

Il existe un billet « territorial » pour les Corses mais rien pour les originaires des Antilles, de Guyane, de l’Ile de la Réunion, de Mayotte, de Saint-Pierre-et-Miquelon, et du Pacifique. Le principe d’égalité de traitement n’est pas respecté faisait remarquer l'ex délégué interministériel Claudy Siar.

Mais en fait, l'opération marketing d'Air Caraïbes est salutaire: .elle nous permet une fois encore de poser la question : sommes -nous français tout court ou français entièrement à part. ? Déni d'identité quand tu nous tiens !


.Jean-Jacques Seymour

Vendredi 5 Avril 2013
Jean-Jacques Seymour
Lu 2232 fois



1.Posté par violton joseph le 05/04/2013 10:53
j ai antendu parler du billet a 100 euros .Alors du cou je voudrai tante ma chance pres de votre compagnie en attandent une reponse je soliside mes salutation respectueux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers